Le Grognon, berceau d’une capitale

Ce petit personnage en terre cuite retrouvé dans le remblai d’une maison de la  rue du Pont datée du 16e  siècle représente très certainement l’enfant Jésus. Il porte dans sa main gauche l’orbe (globe terrestre surmonté d’une croix) et fait de sa main droite le signe de la bénédiction.

Objets populaires et typiques d’une période comprise entre la fin du 15e siècle et le début du 17e siècle, ces petites figurines sont moulées, les bords étant souvent retravaillés pour éliminer l’excédent de matière. Quatre autres figurines similaires ont été découvertes lors des opérations du Grognon entre 1995 et 2000.

La fonction de ces objets reste incertaine mais leur petite taille (entre 5 et 7cm) les rapproche des Jésus placés sur les cougnous lors de la fête de Noël, aujourd’hui remplacés par des sujets en sucre ou des patacons (petits disques de la taille d’une pièce de 2euros) en terre cuite ou en plâtre.

Propres aux fêtes de fin d’année, ces petites figurines peuvent être mises en relation avec les Trairies de Noël, jeu de cartes traditionnel d’Andenne pratiqué après la messe de Minuit et au cours duquel les participants ont l’occasion de gagner des cougnous. Ce jeu est bien ancré dans les coutumes d’Andenne et des environs mais son origine est difficile à établir. Il serait arrivé avec les premiers pipiers allemands (fabricants de pipe) dans les environs du 17e siècle, attirés par la qualité de l’argile de la région,  correspondant également à l’émergence des petits Jésus en terre cuite.

Petit Jésus en terre cuite
Romain Gilles © SPW - AWaP

Enregistrer

Liens :

Tous les articles
Toutes les brèves
Tous les contenus multimédias