Inventaire du patrimoine culturel immobilier

Recherche 
Liste des biens de votre commune
Quelques chiffres
Loading
Carte Google
Libellé(s) 

Aucun libellé renseigné

Localisation

Adresse principale : Rue du Canal, CHARLEROI (Roux)

Notice

Prieuré St-Michel de Sart-lez-Moines. Fondé au début du XIIe s. par Pétronille de Roucy, épouse de Raoul de Gosselies, le prieuré bénédictin de Sart-lez-Moines relevait autrefois de l'abbaye de Liessies.Une vaste campagne de reconstruction, menée à partir de 1730 par le prieur dom Maur Levache et par l'abbé dom Agapit Dambrinne, confère à l'ensemble son allure actuelle. Transformés en exploitation agricole et en tannerie dès 1804, les bâtiments sont réinvestis en 1903 par les pères Assomptionnistes français. Abandonné en 1955 et perturbé par les travaux du canal Charleroi-Bruxelles, le prieuré est depuis 1990 l'objet d'une importante restauration (fig. 131).
Ensemble en brique et calcaire dont les différents bâtiments cernent une petite cour accessible par une porte à encadrement de claveaux en refends.
Aile septentrionale occupée par la chapelle, datée par chronogramme de 1732 «IPSI DIV MICHAELI EREXIT AGAPITUS PRAESVL».
Mononef terminée par un chevet plat, montée sur un soubassement de pierres de taille et harpée aux angles de harpes à refends.
Façade baroque ornée de quatre cartouches panneautés encadrant le portail dessiné en plein cintre à clé et impostes saillantes moulurées, entre deux pilastres dosserets portant un entablement. Au-dessus, haute niche également en plein cintre mouluré, dans un encadrement à crossettes et volutes coiffé d'un fronton triangulaire (fig. 132). Surmontant l'entablement prolongé latéralement en corniche, pignon chantourné à rampants de pierre, percé d'un oculus et barré de chaînes sur larmiers.
Nef éclairée par cinq fenêtres en plein cintre à encadrement harpé creusé d'une gorge, inscrites entre deux chaînes. Trois baies semblables ouvertes côté cour, la première sur une porte récente. Chevet également parcouru de chaînes et orné des mêmes cartouches qu'en façade, de part et d'autre d'une baie en plein cintre murée, sur un percement tardif.
Toiture à coyaux plantée d'un petit clocheton en façade.
A l'intérieur, les fenêtres sont garnies d'un encadrement enduit à crossettes et rocailles, et séparées par des pilastres engagés. Ceux-ci supportant chacun un arc doubleau en calcaire, entre les voûtes en briques peintes décorées de cinq écussons dont celui de St-Michel arborant le chronogramme.
Aile orientale conservant un soubassement de petits moellons gréseux, peut-être antérieur, alignant en façade sur cour deux niveaux et cinq travées de baies prises entre deux chaînes, à linteau droit sur montants harpés. Porte à traverse surmontée d'un cartouche réinséré, daté 1713. Corniche de pierre en cavet.
Face extérieure limitée de harpes d'angles comptant sept travées de baies similaires, dont une porte à traverse sous fenêtre d'imposte.
Fermant les deux autres côtés de la cour, corps de bâtiments plus marqués par la restauration, présentant sur cour des façades de quatre et cinq travées de baies à linteau droit sur montants harpés ou en matériaux alternés au r.d.ch.; fenêtres d'étage neuves, à seul linteau de pierre et appui souligné d'une chaîne.
Vers l'extérieur, aile méridionale entièrement cimentée en façade, serrant dix travées de fenêtres étroites à linteau droit au r.d.ch. et cintré à l'étage. Aile occidentale éclairée de fenêtres semblables à celles de la façade sur cour, portant au mur pignon deux écussons millésimés de 1903 et 1928. Nouvelles toitures d'ardoises à croupes et coyaux.
Au sud, bâtiments en briques édifiés entre-deux-guerres, de moindre intérêt.
U. BERLIÈRE, Sart-lez-Moines in Monasticon belge, t. I, Maredsous, 1897,
p. 306-310;
M. MOREAU, Le prieuré de Sart-lez-Moines, in H.T., 1975, p. 165-173.
TVDN[408]

Prospection

Prospection effectuée en 1994

Publication papier 

Tome : IPM - 20 (1994)

Page(s) :

Les imagettes de ce tome sont accessibles via ce lien : Imagettes

Code de la fiche

52011-INV-0350-01

Vous êtes sur le point de proposer une observation sur la fiche 52011-INV-0350-01.
Voici la liste des observations possibles :

Si vous souhaitez faire un autre type d'observation, merci de prendre contact directement avec les agents responsablesde l'Inventaire du patrimoine culturel immobilier dont les informations de contact sont accessibles ici