Inventaire du patrimoine culturel immobilier

Recherche 
Liste des biens de votre commune
Quelques chiffres
Loading
Carte Google
Libellé(s) 

Aucun libellé renseigné

Illustration(s)
Localisation

Adresse principale : MOUSCRON (Mouscron)

Notice

Église paroissiale St-Barthélémy (fig. 500) Attesté dès 1149 sous le patronat de l'abbaye St-Pierre de Lille, monument de caractère gothique tardif en briques et pierre de Tournai, remontant dans son état actuel aux XVe-XVIe s. sauf la 1re travée occidentale, la tour et le collatéral N., reconstruits en 1837. Tour mentionnée en 1525, démolie en 1761. Edifice ravagé par les révolutionnaires en 1794. Restauration en cours depuis 1972. Paroisse du diocèse de Bruges depuis 1833, rattachée à Tournai en 1967. Précédé à l'O. de la tour néo-gothique en briques raidie par des contreforts d'angle dégressifs et terminée par une haute flèche d'ardoise octogonale, triple vaisseau en "hallekerk ", prolongé sans interruption par un chœur de même disposition.
Bras de transept greffés de part et d'autre de l'édifice dépourvu de véritable croisée.
Sous bâtière d'ardoises indépendante, collatéral S de quatre travées, sauf celle de g., de la 1re moit. (?) du XVIe s.: soubassement en moellons équarris à chanfrein refait, mur de briques percé de trois fenêtres gothiques en pierre encadrées d'un cavet peu profond reliant les tores (remplages refaits), archivoltes formant cordon continu, corniche en cavet. Collatéral N. presque entièrement reconstruit sur le modèle de la face S., mais où subsistent d'anciennes maçonneries en moellons jusqu'à mi-hauteur. Au S., bras de transept de même type que le collatéral, avec quelques variantes. Retour E. en pierre appareillée, autres faces en briques sur soubassement chanfreiné en moellons équarris à l'O., ou en appareil régulier au S. Angles chaînés de pierre. Sur seuil souligné d'un larmier récent, fenêtre gothique avec encadrement concave relié au tore extérieur en une courbe continue, seul exemple de ce profil dans l'église. Archivolte prolongée en cordon continu, 2e cordon arraché sous le niveau du seuil mais prolongé en bandeau arasé dans la face E. Pignon débordant triangulaire à épis, sur oreilles. Bâtière transversale. Bras de transept N. entièrement en pierre appareillée, percé d'une haute baie sous archivolte amortie: encadrement de même type qu'aux fenêtres du collatéral S., larmier récent sous le glacis du seuil. Pignon débordant et bâtière de même disposition qu'au S. Contre les faces E. et O., chapelles-porches du XIXe s., en pierre.
En pierre appareillée, triple chœur de deux travées terminé au centre par un chevet à trois pans, sans contreforts, enserré en léger retrait par deux chevets à pans obliques. Encadrement des baies en cavet, entre deux tores. Cordon-larmier conservé en partie sous les seuils en glacis, mais arasé au S. Archivoltes amorties. A g. du flanc S., près du transept, porte en anse de panier murée, avec encadrement à deux gorges séparées par un tore; grands congés aux départs de jambages. Corniches en cavet et toitures à pans coupés.
Au S., sacristie en briques du XIXe s., sur soubassement appareillé et chanfreiné, plus ancien: angles chaînés, trois fenêtres à barreaux en arc de briques surbaissé sur seuil saillant; toit d'ardoises à croupe. Annexes crépies à dr.
A l'intérieur, enduits du XIXe s. partiellement décapés révélant deux épines de colonnes en pierre de Tournai, pourvues d'une haute base octogonale. Celles du côté S., entièrement dégagées, à chapiteau à tailloir octogonal en gorge et une corbeille à feuilles plates nervurées avec crochets de facture molle (certains ont été arrachés), illustrant le stade tardif de l'évolution du chapiteau tournaisien. Supports reliés par des arcs en briques, sauf pour les 2e et 3° travées S. où les claveaux de pierre larges et plats portent un haut mur de moellons, prolongé en briques à l'E. comme à l'O. Parement intérieur du mur S. en briques, sauf dans la partie longeant le chœur, construite en moellons et briques. Vaisseaux couverts de berceaux à panneaux plafonnés sur lattis, ramplaçant probablement les lambris d'origine. Nef centrale légèrement plus haute. Entrées des bras de transept cantonnées de colonnes engagées: au S., colonne g. en briques et colonne dr. en pierre de Tournai sous un chapiteau à deux rangs de feuilles plates (crochets arasés), fûts enduits au N. Dans chaque croisillon, voûte néo-gothique en plâtre.
Mobilier
Christ en Croix, bois;
Chaire de vérité néo-gothique (1864);
* Monuments funéraires des seigneurs de Mouscron; lame en pierre de Tournai d'Oste de la Barre (+ 1446) et de son épouse; deux sarcophages, l'un au nom de Georges et Nicolas Basta (+ 1633 et 1682), avec dalles en pierre de Tournai, l'autre au nom de Ferdinand de Liedekerke et de son épouse, pierre noire, pierre bleue et albâtre (1612); Fragments de la pierre tombale de C. de la Barre (+ 1489);
Epitaphes en marbre blanc (1712), et en pierre noire (1787).

Prospection

Prospection effectuée en 1978

Publication papier 

Tome : IPM - 6/2 (1978)

Page(s) :

Code de la fiche

54007-INV-0028-01

 La commune du bien étant en cours d'actualisation, il n'est momentanément pas possible de soumettre d'observations sur ses biens.