Inventaire du patrimoine culturel immobilier

Recherche 
Uniquement les fiches pastillées ?
Liste des biens de votre commune
Quelques chiffres
Loading
Cartographie
Libellé(s) 

Aucun libellé renseigné

Localisation

Adresse principale : TOURNAI (Tournai)

Notice

Pont des Trous. Rare exemple conservé de porte d'eau, ce pont faisait partie de la 2e enceinte communale dont il constitutait l'accès en aval du fleuve. Solide construction en pierre de Tournai bien appareillée et en moellons, édifiée en trois étapes, de 1281 à 1329 environ. Remanié et restauré à plusieurs reprises, il fut endommagé en 1940 par la destruction de l'arche centrale et restauré une dernière fois en 1947. A cette époque, reconstruction de la partie centrale avec les matériaux d'origine, certains renouvelés. Pour répondre aux nécessités de la navigation, l'arche centrale fut élargie et l'ensemble surhaussé de 2,40 m.
A l'origine, deux tours de plan circulaire à trois niveaux, greffées sur la courtine par un étranglement à flancs droits et percées d'un passage, la porte de Bourdiel, la plus ancienne, sur la rive g. et la porte de la Thieulerie sur la rive dr. A une période ultérieure, ces tours furent reliées par trois arches identiques en arc brisé, posées sur deux piles garnies d'éperons du côté de la ville et couvertes par une terrasse bordée de part et d'autre d'un parapet percé de petites baies barlongues, munies du côté extérieur de la ville de consoles en quart-de-rond qui recevaient jadis les axes des mantelets. Du même côté, archères avec orifices pour bouches à feu et à l'intérieur des arches, emplacement de glissières. La toiture qui couvait cette partie a disparu, de même que les créneaux qui couronnaient vraisemblablement les tours. Après 1947, trois arches de proportions différentes, celle du centre plus large, mais reconstruction fidèle pour le reste.
Tour de la rive g. percée du côté extérieur à la ville par de nombreuses archères et par une issue en arc brisé. Côté ville précédé d'une terrasse remontée en 1947 et ouverte d'une entrée cachant l'arcade primitive en cintre surbaissé portant à l'étage deux grandes arcades cintrées jointives surmontées au dernier niveau de deux ouvertures rectangulaires. A l'intérieur, des arcs brisés témoignent de l'existence d'un passage voûté.
Tour de la rive dr. présentant vers l'extérieur un passage en arc brisé, des archères et à l'étage, une niche du XIVe s. Vers la ville, trous niveaux percés au r.d.c. d'une arcade nouvelle et aux étages de deux rangées de trois baies jointives à meneau chanfreiné, refait avant 1940, prises entre des cordons-larmiers. Passage voûté à l'intérieur (fig. 265).

A.F.J. BOZIERE, op cit., pp. 38 à 40.
P. ROLLAND, Tournai tel qu'il fut, Bruxelles, 1947, pl. 10 à 13.

Prospection

Prospection effectuée en 1978

Publication papier 

Tome : IPM - 6/2 (1978)

Page(s) :

Code de la fiche

57081-INV-2124-01

Autre(s) version(s) de la fiche 

Version(s) ultérieures :