Inventaire du patrimoine culturel immobilier

Recherche 
Liste des biens de votre commune
Quelques chiffres
Loading
Carte Google
Libellé(s) 

Aucun libellé renseigné

Illustration(s)
Localisation

Adresse principale : Rue d'Amercoeur 22, LIEGE (Liège)

Notice

No 22. Égl. Saint-Remacle-au-Pont. Reconstruite en briques et calcaire de 1713 à 1722 en partie sur les substructures d'un édifice gothique détruit en 1691, ce qui explique le soubassement en moellons de calcaire. Désaxé, le choeur est désormais au S. Les trois nefs de quatre travées, prolongées par un choeur de deux travées à trois pans aveugles, sont soutenues par six colonnes de p. à chapiteaux toscans. Sur quatre des six colonnes : blasons de notables. Voûtes d'arêtes, nervures et doubleaux stuqués. L'éclairage se fait au départ des bas-côtés par un étage de hautes fenêtres : jambages harpés, arcs surbaissés fermés par trois queues de p. Bâtière à coyau pour la nef principale, appentis sur les collatéraux. La façade de l'édifice a été entièrement reconstruite en 1948, ce dans le style de l'ancienne. Du XVIIIe s., subsiste seul le portail : jambage à refends, plein cintre en tas de charge sommé d'un fronton triangulaire. Façade de trois travées accostée de pilastres reposant sur un haut soubassement de calcaire en grand appareil, la travée centrale est flanquée, de chaque côté, de deux autres pilastres. Le r.d.ch. est occupé par le seul portail, viennent ensuite trois hautes baies, cette partie se termine par un fort entablement mouluré qui supporte, à la travée centrale, un mur flanqué de deux pilastres de proportions plus réduites. Il est doté d'une niche abritant une effigie de la Vierge due, au XXe s., à Oscar Berchmans et son élève Mlle Schoofs. Le tout est couronné d'un fronton triangulaire orné d'un bas-relief de Louis Dupont montrant la translation des reliques de saint Remacle.
A l'O., accrochée à la 3e travée en partant de g., tour sur plan carré datant de la 1re moit. du XVe s. Flanquée de chaînages d'angle harpés, ses trois 1ers niveaux, séparés par des larmiers de p. sont appareillés en calcaire. La partie supérieure, datée de 1617, est construite en briques et percée sur chaque côté de petites baies en arc brisé.
Flèche octogonale, ardoises (fig. 9 - fig. III).

Mobilier

Trois autels XVIIIe s.;
Chaire XVIIIe s.;
Buffet d'orgues 1783 encadré de statues en bois : saint Pierre et saint Paul, école de Del Cour;
Peintures d'Englebert Fisen (1655-1733);
Chemin de croix peint par Jean Horky en 1835;
Confessionnaux de style Louis XIV;
Diverses statues liégeoises XVIIe-XVIIIe s.

DELARGE G., La paroisse de Saint-Remacle-au-Pont : Notes, documents inédits, Liège, 1925, 8°, 225 p.
DELARGE G., L'Eglise Saint-Remacle à Liège, Liège, 1959, Feuillets archéologiques de la S.R. Le Vieux-Liège.

Prospection

Prospection effectuée en 1974

Publication papier 

Tome : IPM - 3 (1974)

Page(s) :

Code de la fiche

62063-INV-0005-01

Autre(s) version(s) de la fiche 

Version(s) ultérieures :