Inventaire du patrimoine immobilier culturel

Recherche 
Uniquement les fiches pastillées ?
Liste des biens de votre commune
Quelques chiffres
Loading
Cartographie
Libellé(s) 

 hospice (Hospice des incurables et des filles repenties)

Illustration(s)
Localisation

Adresse principale : Rue du Vertbois 13, LIEGE (Liège)

Inscription 

Bien inscrit comme : Monument

Classement ">

Tout ou partie de ce bien est classé ou fait partie d'un site classé et fait partie du(des) dossier(s) suivant(s) :

Notice

Ancien Hospice des incurables et des filles repenties.Cet ancien hospice fut fondé en 1701 par le baron Jean-Ernest de Surlet. Il est aujourd'hui occupé par le Conseil économique et social de la Région wallonne.
L'ensemble des bâtiments, en brique peinte et calcaire, a été édifié de 1701 à 1703 d'après des plans de l'architecte Sarto. Il présente un plan en E fermé par deux portails d'entrée et des loges de concierges; l'aile centrale perpendiculaire est occupée par l'ancienne chapelle aujourd'hui transformée en salle de réunion. L'ensemble a été restauré dans les années 1990 par le collège d'architectes Daniel Lesage et Christian Satin.
Le corps principal au nord se compose de deux ailes symétriques de onze travées disposées de part et d'autre de l'ancienne chapelle. Les extrémités de cette aile sont flanquées de deux ailes en retour d'angle; celle au nord-est a été partiellement reconstruite en 1950-1952 par l'architecte Minguet. Les différentes façades sont élevées sur un haut soubassement biseauté de moyen appareil calcaire et percées de baies à traverse au rez-de-chaussée, rectangulaires et carrées aux étages; piédroits monolithes; les appuis des baies du 1er étage se prolongent en bandeau continu. Chacune des deux ailes est accessible par une porte cintrée à clé passante inscrite dans un encadrement rectangulaire surmonté d'un médaillon et d'une dalle portant l'inscription : “ Heureux l'homme/qui a repandu ses biens avec libéralité,/sur les pauvres/si iustice demeure dans tous les siècles/Pseaume. III. V. 8. ” (à gauche) et “ Heureux l'homme/qui se rend attentive sur le pauvre,/ et l'affligé,/le seigneur le délivrera dans le jour mauvais/pseaume 40. V. I. ” (à gauche).
Les ailes latérales sont de même facture.
Ancienne chapelle dédiée à Saint Charles Borromée. Mononef ajourée de hautes baies cintrées à claveaux passants et jambages harpés. Vers la rue du Vertbois, la façade pignon d'entrée est percée d'un portail cintré accosté de deux pilastres et surmonté d'un médaillon inscrit dans un encadrement feuillagé. Un fronton triangulaire couronne la façade. Il repose sur des volutes encadrant une dalle bombée en calcaire et un cartouche orné. Une inscription y rappelle les titres du donateur : “ Perillustris generosus et reverendissimus D./ Ioannes Ernestus baro de Surlet et/.../Huius hospitalis fundator/ 1701”.
Les deux cours comprises entre l'ancienne chapelle et les ailes latérales sont fermées par les loges des concierges et deux portails cintrés à claveaux passants et montants harpés, inscrits dans un encadrement rectangulaire en brique flanqué de pilastres toscans.
Au nord, la façade arrière est de même ordonnance et présente des baies à croisée, à meneau et carrées. Les cinq travées centrales en avant-corps, correspondant à la cage d'escalier, englobent, à la travée axiale, une dalle portant l'inscription : “ Hoc Xenodochium / Egenis Incurabilibus ad / extruenda, ac reditbus ad alendos / Aegros, Sororesq eis ministrantes / munifice dotavit / Perillustris Genfrosus ac Reverendissimus / Dnvs Ioannes Ernest us, liberBaro de Surlet, / inCathedrali Leodiensi Canonicus / et Archdiaconus Arduennae, / VicariusGeneralis, Coadministrator / Apostolicus Abbas secularis Visetensis &c / Test amentum Executus est / Perilustris ac generosus dominus / Iacobus Ignatius Liber Baro de Surlet, / Vice-Comes de Montenack, / Dominusde Roeselaer, Berginlers, / Corthys, Traisneau, Velroux, Lexhy, Oder &c / Iustus Frater, Haeres, / Xenedohy Bene Factor. : Anno 1701. ” A l'intérieur, magnifique cage d'escalier à double départ parallèle pourvue d'une rampe à balustres de bois du 18e siècle.
Aile en équerre d'angle de dix travées, de même conception. Les dépendances au sud sont également de même facture mais ont été fort remaniées aux 19e et 20e siècles.
A gauche, une aile perpendiculaire moderne a été ajoutée au début des années 1990 par les architectes D. Lesage et Chr. Satin.
Les différentes ailes sont coiffées de bâtières à coyaux, certaines à croupes, reposant sur des blochets de bois.

BD & MM

Bibliographie

LESAGE D., SATIN CHR., 1995. LIEGE. Ancien hospice des Incurables et des Filles repenties du Vertbois, Les cahiers de l'Urbanisme, 15, Liège, p. 32-35.

Cartographie 

Informations cadastrales

Division : Liège

  • Section A
    • Parcelle 1409G

Partie constituante principale

hospice

Identité

Fonction(s)

  • Fonction(s) primitive(s) : hospice
  • Fonction(s) actuelle(s) : bureau

Nom(s)

  • Nom(s) primitif(s) : Hospice des incurables et des filles repenties
  • Nom(s) actuel(s) : Le Vertbois

Datation 

Siècle(s)

18e, 1er tiers du 18e, 20e, 2e tiers du 20e, 3e tiers du 20e

Année(s)

1701 (m)

Style(s)

Classique, Traditionnel

Intervenant(s)

  • de Surlet Jean-Ernest (Commanditaire)
  • Sarto (Architecte)
  • Minguet (Architecte)
  • Lesage Daniel (Architecte)
  • Satin Christian (Architecte)

Prospection

Auteur(s) de la prospection (2004) : Bénédicte DEWEZ, Flavio DI CAMPLI

Publication papier 

Tome : IPA - Liège (2004)

Code de la fiche

62063-INV-1422-02

Autre(s) version(s) de la fiche 

Version(s) antérieures :

Vous êtes sur le point de proposer une observation sur la fiche 62063-INV-1422-02.
Voici la liste des observations possibles :

Si vous souhaitez faire un autre type d'observation, merci de prendre contact directement avec les agents responsables de l'Inventaire du patrimoine immobilier culturel dont les informations de contact sont accessibles ici