Inventaire du patrimoine culturel immobilier

Recherche 
Liste des biens de votre commune
Quelques chiffres
Loading
Carte Google
Libellé(s) 

Aucun libellé renseigné

Localisation

Adresse principale : Rue Saint-Roch 203 (derrière), HERBEUMONT (Herbeumont)

Classement

Tout ou partie de ce bien est classé ou fait partie d'un site classé et fait partie du(des) dossier(s) suivant(s) :

Notice

N° 203 (derrière). Château d'Herbeumont. Jusqu'en 1973, le site du château n'était qu'une butte boisée traversée du N. au S. par un chemin forestier, menant à un point de vue dominant la Semois de quelque 111 mètres. A cette date, le Service National des Fouilles entreprit le dégagement systématique des ruines du château et de ses abords. Travail gigantesque puisque ce site forestier se mua peu à peu en « parc archéologique » d'un grand intérêt, qu'on connaît depuis 1976, année de la fin des travaux. En outre, la fouille a permis de lever définitivement le voile sur les grandes lignes de l'histoire architecturale du monument (histoire s'étirant sur un peu moins de quatre siècles). Quatre grandes familles se sont succédé à la tête de cette seigneurie créée, semble-t-il, en 1268 et issue de la terre d'Orgeo : les maisons d'Orjo (1268- 1420), de la Marck-Rochefort (1420-1544), de Stolberg (1544-1574) et de Lôwenstein (1574-1796). La première des six phases de l'histoire architecturale du château est donc à situer peu après 1268, où le tracé général est créé (fig. XI) : quadrilatère irrégulier d'une soixantaine de mètres sur quarante, marqué çà et là de contreforts semi-circulaires, doté, à l'E., d'une tour et, au N., d'un solide donjon surveillant l'entrée ; le tout protégé, naturellement par une pente raide au S. et à l'O., artificiellement au N. et à l'E. par un fossé profond taillé dans le sol schisteux (pl. IV). Défectueuse ou précaire, la courtine méridionale fut sensiblement épaissie au XIVe s. ou dans la 1ère moit. du XVe s. et percée d'une poterne en arc brisé. Mais l'apparition de l'artillerie au XVe s. nécessita de nouvelles garanties et on peut dire que, en ce début des Temps Modernes, la physionomie du château médiéval dut être modifiée : renforcement des murailles jouxtant l'accès et nouvel épaississement de la courtine S. flanquée cette fois, à chaque extrémité, d'une solide tour circulaire ; création, sur tout le pourtour de la forteresse, d'une plate-forme de remblais maintenue vers l'extérieur par un mur à parapet et constituant de la sorte une seconde courtine doublant la première et prévue, tant pour protéger le pied des murs d'enceinte, que comme plate-forme d'artillerie de défense. Un renforcement de l'angle N.O. du château termine les grandes transformations défensives du monument. C'est ainsi qu'il se présentera à ses derniers assiégeants, français, le 21 août 1657 ; son histoire se termine peu après avec le démantèlement de ses murailles.
De part et d'autre de la cour oblongue apparaissent des substructions d'habitat (le long de la courtine O.) et des communs (bordant la courtine E.). Elles constituent la base de bâtiments érigés en général dans le courant des Temps Modernes : salle avec cheminée pavée de schiste posé de chant et caves à demi souterraines ; citerne, fournil et écuries ; c'est de ce côté que le puits fut creusé. Face à l'entrée, la base d'une pile du pont mobile de même que les substructions d'un ouvrage défensif qui en commandait l'accès (châtelet ?, barbacane ?) sont en cours de remontage ; ces travaux, entrepris d'initiative, pèchent malheureusement par un manque de soin apporté à la fouille (non connectée chronologiquement à celle du château). Un plan de conservation intégré des ruines et du site est à l'étude. L.C. [272-273]

A. MATTHYS et G. HOSSEY, Le château d'Herbeumont, Bruxelles, 1978 (= Archaeologica Belgica, 209) ; id., Bruxelles, 1978 (= Archaeologica Belgii Speculum X).

Prospection

Prospection effectuée en 1989

Publication papier 

Tome : IPM - 14 (1989)

Page(s) :

Les imagettes de ce tome sont accessibles via ce lien : Imagettes

Code de la fiche

84029-INV-0017-01

Vous êtes sur le point de proposer une observation sur la fiche 84029-INV-0017-01.
Voici la liste des observations possibles :

Si vous souhaitez faire un autre type d'observation, merci de prendre contact directement avec les agents responsablesde l'Inventaire du patrimoine culturel immobilier dont les informations de contact sont accessibles ici