Inventaire du patrimoine culturel immobilier

Recherche 
Liste des biens de votre commune
Quelques chiffres
Loading
Carte Google
Libellé(s) 

Aucun libellé renseigné

Illustration(s)
Localisation

Adresse principale : Rue des Fermes 4, LA BRUYERE (Bovesse)

Notice

No 4. Ferme Mohimont ou du Château. Nom des propriétaires au déb. du XVIIe s. Entouré de prairies, vaste quadrilatère partiellement chaulé dont les bâtiments, entourant une cour rect. et pavée, ont été probablement tous reconstruits dans la 1re moit. du XVIIIe s.
Importante tour-porche en moellons chaulés s'ouvrant par un portail en plein cintre sur piédroits harpés (fig. 62). Portail sur cour du XIXe s., sauf une partie des montants. Etage en brique, harpé aux angles, qu'éclairent deux fenêtres à traverse sur les faces principales. Frise dentelée sous pavillon à la Mansard, d'ardoises en écaille. De part et d'autre, dépendances en moellons dont la façade à rue est aveugle à dr. et percée de fenêtres des XVIIIe et XIXe s. à g. Vers la cour, aile dr. réservée à l'habitation et dotée de fenêtres à traverse de chaque côté d'une porte récente. Etage surélevé au XIXe-XXe s. et couvert d'une bâtière d'ardoises. A g., étables avec portes à linteau droit sur piédroits harpés. Mansard d'ardoises en écaille.
A l'O., longues étables en brique chaulée et pierre bleue sur base de moellons, percées jadis de six portes semblables, entre des fenêtres à linteau droit, certaines transformées. A g., puits encastré dans le mur et à l'étage, fenil sous bâtière d'ardoises en écaille, à coyau, bordée d'une frise dentelée. Voussettes à l'intérieur.
A l'E., grange en long en moellons de grès et calcaire, cantonnée de chaînages harpés et percée vers la cour d'un portail en plein cintre sur piédroits harpés. Portail extérieur à linteau de bois. Surhaussement en brique au XIXe - XXe s. Bâtière d'ardoises et d'éternit.
Dans l'axe de l'entrée, important logis avec dépendances proches à l'E. et à l'O., qui lui donnent une petite allure de château. Double corps de deux niveaux à cinq travées. Sur cour, façade principale dont l'élévation marquée de chaînages à queues de pierre présente une structure traditionnelle où les cordons accusaient le niveau des seuils, linteaux et traverses. Fenêtres à linteau droit, refaites au XIXe s., en remployant des matériaux des anciennes baies organisées sans doute à l'origine comme dans les appendices latéraux ajoutés peu de temps après la construction. Porte précédée d'un perron en demi-lune. Façade arrière de mémo type. Bâtière d'ardoises en écaille, à croupe, coyau et lucarnes à croupe dans l'axe. A l'intérieur, r.d.ch. voûté. Adjonctions reliées aux dépendances perpend. par un passage s'alignant sur la face N. Portails cintrés sans doute postérieurs comme les quatre fenêtres bombées à clé sur montants harpés du r.d.ch. vers l'arrière. A dr., dalle armoriée, récemment scellée. Appentis d'ardoises brisés sur corniche de pierre en doucine.
Sans doute contemporaines du logis mais primitivement séparées de celui-ci, dépendances perpend. dont l'extrémité fait saillie sur la façade arrière. A l'E., à dr., remise à voitures, avec deux portails jointifs à plein cintre en harpes saillantes sur piliers à impostes en cavet. Voussettes de brique. Millésime de 1724 gravé avec initiales enchevêtrées sur un claveau de remploi dans les combles de la remise à voitures, qui pourrait être la date du noyau à partir duquel furent sans doute élevés la grange à l'E., puis les côtés S. et O. A g., habitation transformée en étables où alternent deux portes et trois fenêtres sur piédroits à queues de pierre, à traverse et linteau droits. Etage éclairé par cinq fenêtres à linteau droit sur mêmes montants. Dans la face N. harpée, en moellons calcaires, percements postérieurs. Corniche de brique jadis enduite et consoles d'angle profilées, identiques et sans doute contemporaines des accroissements du logis. Bâtière d'ardoises en écaille, à croupe et coyau. Dépendance O. similaire, mais plus petite et beaucoup moins ouverte.
En dehors du quadrilatère, au S., fournil en brique et pierre bleue sur base de moellons, couvert d'une bâtière d'ardoises à coyau sur frise redentée. Porte à linteau droit sur piédroits à queues de pierre. Fenêtres à traverse et linteau droit.

Prospection

Prospection effectuée en 1975

Publication papier 

Tome : IPM - 5/1 (1975)

Page(s) :

Code de la fiche

92141-INV-0021-01

Vous êtes sur le point de proposer une observation sur la fiche 92141-INV-0021-01.
Voici la liste des observations possibles :

Si vous souhaitez faire un autre type d'observation, merci de prendre contact directement avec les agents responsablesde l'Inventaire du patrimoine culturel immobilier dont les informations de contact sont accessibles ici