Inventaire du patrimoine culturel immobilier

Recherche 
Liste des biens de votre commune
Quelques chiffres
Loading
Carte Google
Libellé(s) 

Aucun libellé renseigné

Localisation

Adresse principale : DALHEM (Neufchâteau)
Hameau : Wodémont

Notice

Château et ferme de Wodémont. Terre de la seigneurie de Neufchâteau, au pays de Dalhem, Wodémont passa, du XIe au XVIe s., dans les mains de plusieurs familles, dont les Waldemont (XIe s.) et les Wodémont (XIIIe s.). Ensuite, avec Neufchâteau, propriété, de 1527 à 1731, de la puissante famille des Gulpen, puis des Hoen-Neufchâteau. En 1841, par achat, le château et ses importantes dépendances devinrent possession de la famille de Borchgrave d'Altena, jusqu'il y a peu.
Vaste bâtiment en moellons de grès et de calcaire, dominant le vallon de la Berwinne, constitué d'une grosse tour carrée, vestige de la construction médiévale, flanquée à l'angle S.O. d'une tour d'escalier et dont la face S. est masquée par une aile récente. Jusqu'à la récente restauration, une seconde tourelle plus basse, à l'angle N.O. de la grosse tour, faisait pendant à celle du S.O. Un corridor bas, appuyé à la face O. de la tour, en reliait les rez-de-chaussée
Largement remanié au cours des siècles, le donjon médiéval ne porte plus que quelques traces de ses percements antérieurs: quelques couvrements de baies, en mitre, apparaissent de-ci, de-là, dans les faces N. et E. La largeur de ces ouvertures, dont on distingue l'emplacement des jambages, indique déjà la fin du XVe ou le XVIe s., comme les ancres de ces façades. Récemment restaurées, celles-ci s'ouvrent aujourd'hui par des portes et baies régulièrement réparties, à linteau droit parfois à clé sur piédroits chaînés ou harpés. Quelques jours de cave montrent des linteaux en mitre. La façade S. s'ouvre par une porte du XVIIIe s., à linteau en tas de charge sur piédroits à refends. Au-dessus de celle-ci, dalle armoriée de J. de Gulpen et M.A. de Draeck, portant la devise des Gulpen «POST NUBILA PHOEBUS» et la date 1696. Sur la grosse tour, bâtière à coyaux et à croupes en ardoises, dominée par un lanterneau récent. Pavillon brisé pour la tourelle d'escalier et toiture mansardée pour l'ajout, au S.
La ferme étend son vaste quadrilatère au S.O. du château. En moellons de grès, elle montre une cour intérieure aux percements remaniés. En façade N., intéressantes portes et gerbières, au plein cintre en moellons de grès reposant sur piédroits chaînés en calcaire. Entre la ferme et le château se trouvait autrefois une chapelle dédiée à st Nicolas, dépendant de l'église de Mortroux. Sa démolition, commandée en 1787 par le comte Maximilien de Hoen-Neufchâteau, provoqua une vive polémique entre celui-ci et l'abbé de Cornelimunster, collateur de l'église de Mortroux (fig. 187).

A. BUCHET, Monographies historiques des communes de l'arrondissement de Verviers, dans B.S.V.A.H., t. 56, 1970, p. 139-147. M.C. [410]

Prospection

Prospection effectuée en 1980

Publication papier 

Tome : IPM - 8/1 (1980)

Page(s) :

Les imagettes de ce tome sont accessibles via ce lien : Imagettes

Code de la fiche

62027-INV-0100-01

 La commune du bien étant en cours d'actualisation, il n'est momentanément pas possible de soumettre d'observations sur ses biens.