Inventaire du patrimoine culturel immobilier

Recherche 
Liste des biens de votre commune
Quelques chiffres
Loading
Carte Google
Libellé(s) 

 hôtel particulier (Hôtel de Crassier)

Illustration(s)
Localisation

Adresse principale : Rue des Célestines 14, LIEGE (Liège)

Inscription 

Bien inscrit comme : Monument

Classement

Tout ou partie de ce bien est classé ou fait partie d'un site classé et fait partie du(des) dossier(s) suivant(s) :

Notice

Au centre d'une vaste parcelle, remarquable habitation érigée en 1706 par le baron Guillaume-Pascal de Crassier, accessible par une cour à rue à laquelle s'opposait, du côté d'un bras de Meuse comblé au 19e siècle, un jardin occupé aujourd'hui par une école et une courette (voir boulevard de la Sauvenière, 131).
Cour fermée par un mur en grand appareil de calcaire supportant une grille et interrompu par un large portail aux piédroits moulurés, malheureusement amputé de l'arc qui le couronnait. Sur la droite, pavillon en brique peinte et pierre calcaire de deux niveaux (ancienne conciergerie ?) remontant au 18e siècle mais remanié ultérieurement. Baies rectangulaires sous petite corniche moulurée ; chaînes d'angle et bandeau d'entre-étage. Mansart d'ardoises percé d'une lucarne et d'oeils-de-boeuf dans le brisis. En face, dans la même cour, annexe en brique du 19e siècle (?) largement transformée au 20e siècle.
Évoquant le style baroque, façade de l'hôtel originellement peinte en ocre jaune, élevée en brique et pierre de taille calcaire sur un soubassement appareillé. Trois niveaux dégressifs de cinq travées scandées de pilastres à refends de type toscan soutenant un entablement. Ouvertures aux encadrements rectangulaires couronnés d'une corniche ou d'un fronton à l'étage supérieur ; déplacement des appuis témoignant de remaniements à une époque inconnue (19e siècle ?). Sous un petit garde-corps en fer forgé qui surmonte un dais tardif, porte axiale peut-être postérieure.
Façade " sur jardin " semblable mais plus décorée. Trois travées en saillie sous un fronton triangulaire orné d'un relief en stuc représentant la réconciliation d'Esaü et de Jacob, que désigne l'inscription chronogramme peinte " ConCorDIa fratrVM " sur l'entablement (date de 1706). Travées latérales marquées de pilastres à bossage ; motifs végétaux sculptés dans les frontons des fenêtres supérieures.
Haut Mansart d'ardoises, planté de trois lucarnes au fronton courbe sur la cour et de deux oeils-de-boeuf à l'opposé, de part et d'autre du fronton. Façades latérales aveugles.
Bel escalier intérieur en chêne sculpté du 18e siècle.

FDC & Etienne Guillaume

Bibliographie

DURIEUX Sophie, L'hôtel de Crassier rue des Célestines à Liège, Liège, Institut supérieur d'architecture Saint-Luc de Wallonie - Formation européenne de spécialisation en restauration du patrimoine architectural, mémoire-projet inédit, Liège, mai 2006.

Cartographie 

Informations cadastrales

Division : Liège

  • Section A
    • Parcelle 1205H

Partie constituante principale

hôtel particulier

Identité

Fonction(s)

  • Fonction(s) primitive(s) : hôtel particulier
  • Fonction(s) actuelle(s) : école

Nom(s)

  • Nom(s) primitif(s) : Hôtel de Crassier

Datation 

Siècle(s)

18e, 1er tiers du 18e

Année(s)

1706 (m)

Style(s)

Classique

Intervenant(s)

  • de Crassier (Commanditaire)

Prospection

Auteur(s) de la prospection (2004) : Bénédicte DEWEZ, Flavio DI CAMPLI

Publication papier 

Tome : IPA - Liège (2004)

Code de la fiche

62063-INV-0342-02

Autre(s) version(s) de la fiche 

Version(s) antérieures :

Vous êtes sur le point de proposer une observation sur la fiche 62063-INV-0342-02.
Voici la liste des observations possibles :

Si vous souhaitez faire un autre type d'observation, merci de prendre contact directement avec les agents responsablesde l'Inventaire du patrimoine culturel immobilier dont les informations de contact sont accessibles ici