Inventaire du patrimoine culturel immobilier

Recherche 
Liste des biens de votre commune
Quelques chiffres
Loading
Carte Google
Libellé(s) 

Aucun libellé renseigné

Localisation

Adresse principale : BLEGNY (Mortier)
Hameau : Cortils

Notice

Château et ferme de Cortils. Vaste ensemble isolé dans une paisible vallée. Articulation assez nette entre le château et ses dépendances d'une part, la ferme et ses différentes ailes d'autre part.
S'imposant directement au regard, château en plusieurs temps, aux étages de briques et tuffeau. Occupant l'angle O., construction harpée coiffée d'une
haute bâtière d'ardoises, à la charnière des XVIIe et XVIIIe s., avec coyaux, croupes et courte faîtière; quatre niveaux, ouverts de baies du XVIIIe s.: harpes serrées et linteaux bombés, sauf sous le bandeau de la corniche où ils sont droits. Trois travées irrégulières au N.O., si l'on comprend celle de g. intimement unie à cette façade sous une toiture différente. Baies obturées au centre, sauf au r.d.ch. en moellons de grès où elle est à linteau droit du XIXe s. De part et d'autre, linteaux en tas de charge du XVIIIe s. Aux étages, bandeaux prolongeant le seuil des baies, rouleaux de décharge sur les linteaux. Au S.O., moellons sur les deux premiers niveaux avec percements récents. En toiture, lucarnes à croupe et épi, souche de cheminée centrale rehaussée de motifs de croix et géométriques tardivement appliqués. Sur la croupe S., à la cheminée, motifs apparentés, mais en tuffeau. Bulbes à girouette dressant deux angles du faîte. Au S.E., doublant le noyau central et prolongé sur la g. par l'excroissance essentiellement XIXe s. de la chapelle, tranche de bâtiment en briques et calcaire sur soubassement de moellons: quatre baies harpées et bombées à clé, du XVIIIe s., à l'étage, quatre baies à linteau droit du XIXe s. au niveau de la terrasse. A l'angle E., sur un premier niveau de moellons chaîné de calcaire avec des éléments de remploi, tour carrée en trois niveaux de briques et tuffeau, harpés et marqués de bandeaux: quelques percements calcaires récents, jours harpés en tuffeau du XVIIIe s. au niveau supérieur, coiffe bulbeuse d'ardoises en trois élans interrompus par une chambre de guet. En face N.E. fort remaniée, quelques pourtours de baies des XVIIe et XVIIIe s.
Précédant le château, élégants pavillons du mil. du XVIIIe s. se faisant pendant:pour l'aile O., remise à voitures centrale avec entrée en anse de panier sous une baie à ailerons, écuries sous fenils de part et d'autre. Briques et calcaire, harpes d'angle, ressaut central également harpé sous fronton triangulaire à oculus. Bâtière d'ardoises à coyaux, demi-croupes et épis; lucarnes. Prolongement S.E. avec entrée charretière datée de 1853. Pour l'aile E., elle aussi séparée du château par une construction du XIXe s., forte dénivellation sur la cour de la ferme, avec des baies d'étages à traverse, contrairement à celles des autres faces, celles du r.d.ch. datant - sauf la porte - du XIXe s. Sous le pignon N.O., baies à linteau bombé à clé et volutes; replacement des deux baies du niveau inférieur dans l'annexe basse récemment accolée; mil. du XVIIIe s.
Trois ailes pour la ferme même, harpée d'angle, accessible par un portail daté 1766 mais d'apparence récente. Logis à l'ardennaise sous le pignon de l'aile N.O.: trois travées sur trois niveaux de baies à linteau droit du XIXe s., sans doute restaurées en 1937 comme l'indiquent les ancres. Deux tronçons pour le reste de l'aile, sous des bâtiéres à coyaux, demi-croupe et épi. En face extérieure, au-dessus d'un soubassement de moellons assisés surtout calcaires, remarquable enfilade en deux niveaux de jours d'aération du XVIIIe s., remaniée du côté inférieur dr. Remaniements également et percements du XIXe s. sur la cour. En aile N.E., deux tronçons à nouveau, altérations en partie g. principalement: étables sous fenils à ouvertures harpées du XVIIIe s., frise dentée sur denticules, bâtières de tuiles avec coyaux, croupe et épi vers l'E. Aile S.E. transformée.
Jardins et pavillons du XVIIIe s. entourant le château, reliefs de fonte signés EVRARD A LIEGE (fig. 88 et 89). H.O.

Prospection

Prospection effectuée en 1980

Publication papier 

Tome : IPM - 8/1 (1980)

Page(s) :

Les imagettes de ce tome sont accessibles via ce lien : Imagettes

Code de la fiche

62119-INV-0024-01

 La commune du bien étant en cours d'actualisation, il n'est momentanément pas possible de soumettre d'observations sur ses biens.