Inventaire du patrimoine culturel immobilier

Recherche 
Liste des biens de votre commune
Quelques chiffres
Loading
Carte Google
Libellé(s) 

Aucun libellé renseigné

Localisation

Adresse principale : FLEMALLE (Flémalle-Haute)
Hameau : Chokier

Classement

Tout ou partie de ce bien est classé ou fait partie d'un site classé et fait partie du(des) dossier(s) suivant(s) :

Notice

Château de Chokier. A l'aplomb du rocher qui domine la Meuse, véritable place forte au moyen âge. Aux Hozémont déjà au XIIIe s., ensuite aux Surlet au XVe s., puis aux Berlaymont au XVIe s., avant d'échoir aux Berlo de 1639 à 1800.
Aujourd'hui demeure de plaisance reconstruite pour une large part dans la 2e moit. du XVIIIe s., avec intégration d'éléments plus anciens: les deux ailes, en partie du XVIe s. Plan en U ouvert au N. vers les trois terrasses des jardins potagers, peut-être au moyen âge en forme de polygone éclaté de cette façon lors de la réédification.
Précédant l'aile O., à dr. de la cour, haute tour de plan circulaire, peut-être du XVe s. encore, surplombant le parc boisé: partie basse appareillée en moellons de calcaire, percée d'une porte en plein cintre et de quelques baies au linteau mitré, pour la plupart obturées. Plus récente et sans doute du XVIIe s., portion supérieure en briques, animée par deux rangs de petites archères et coiffée d'un toit conique sous bulbe.
Deux ailes en avancée conservant au-dehors, côté ravin, l'aspect froid de leurs murailles en calcaire. Côté cour, adoucissant la physionomie des façades, briques et calcaire; certains percements remaniés, chaînages harpés. Datée par ses ancres de 1588, aile dr. sur soubassement biseauté; quelques baies jadis à traverse ou à croisée, cantonnées d'imposants piédroits de type mosan. En face, plus courte encore quoique plus haute, aile de la même époque pour le gros oeuvre ; remaniée en profondeur, vraisemblablement après l'incendie qui aurait ravagé le château vers 1700; aujourd'hui, fenêtres à linteau bombé et clé dont deux à mouluration d'esprit Louis XVIe
Au fond de la cour, quartier-maître avec avant-corps concave d'une seule travée de largeur et de plain-pied, rythmé par des pilastres à refends et ajouré aux deux niveaux par une large ouverture à linteau bombé et clé moulurée. Façade méridionale de sept travées, avec trois travées médianes en faible saillie, éclairées par deux registres de baies en plein cintre savamment profilées. Aux deux travées de part et d'autre du frontispice central, fenêtres plus simples comme à l'avant. Au sommet, large fronton triangulaire aux armes de la famille de Berlo, dessinées par H.J. Hénin en 1788. Fort attique sur toute la largeur de cette façade, accostée de pilastres colossaux à refends. Un perron devance ici le frontispice qui paraît émerger de la falaise même. Intérieurs d'époque disparus pour la plupart, sauf certains plafonds de goût rocaille, peut-être du même ornemaniste Hénin (fig. 219, 220).

A.C[HEVALIER], Chokier, dans Châteaux de plaisance, [Bruxelles, 1977], p.88.

Prospection

Prospection effectuée en 1980

Publication papier 

Tome : IPM - 8/1 (1980)

Page(s) :

Les imagettes de ce tome sont accessibles via ce lien : Imagettes

Code de la fiche

62120-INV-0017-01

Vous êtes sur le point de proposer une observation sur la fiche 62120-INV-0017-01.
Voici la liste des observations possibles :

Si vous souhaitez faire un autre type d'observation, merci de prendre contact directement avec les agents responsablesde l'Inventaire du patrimoine culturel immobilier dont les informations de contact sont accessibles ici