Inventaire du patrimoine culturel immobilier

Recherche 
Liste des biens de votre commune
Quelques chiffres
Loading
Carte Google
Libellé(s) 

Aucun libellé renseigné

Localisation

Adresse principale : HERVE (Herve)

Notice

Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste. Dominant la ville et le plateau sur lequel elle s'étend, remarquable édifice reconstruit au XVIIe s., en conservant la tour du XIIIe s., vestige d'un château-fort élevé en cet endroit et dont il constituait le donjon.
Jadis entourée d'un cimetière, église dotée de sacristies néo-gothiques en 1870 sur les plans de l'architecte liégeois E. Halkin.
Imposante et massive, tour occidentale en moellons de grès semés de moellons calcaires, harpée de calcaire aux angles et élevée sur quatre niveaux talutés soulignés par un cordon mouluré courant sur les quatre faces.
Sur une hauteur de 21 m, murailles épaisses de 3,10 m à la base à 2,50 m plus haut. Dans le courant du XVIIe s., façade dotée d'un nouveau parement de gros appareillage calcaire arraché en 1923, date de l'insertion, au-dessus du soubassement de cette face, de trois pierres tombales, l'une armoriée Simar-Dardenne et datée 1630, la seconde armoriée Labeye, de 1654, la troisième portant trois écus des familles de Tiège, Maigret et Walgrave de Cortil, du début du XVIIIe s. Rares ouvertures étroites de tir aux deux premiers niveaux et petites baies cintrées au dernier couronné aux angles d'échauguettes coiffées de petites flèches octogonales encadrant la haute flèche principale hélicoïdale et séparées par de hauts gâbles à abat-sons sommant chaque face de la tour. Au-dessus de la flèche principale couverte d'ardoises et élevée vraisemblablement au XVIIe s., croix en fer forgé piquée d'un coq.
Englobant la tour-donjon dans son angle S.O., long vaisseau de trois nefs, l'une datée 1625 au S., l'autre au N. élevée un an plus tard. Transept et choeur à abside à trois pans construits en 1653.
Surmontées chacune d'une bâtière perpendiculaire, sept travées de baies à arc brisé sur soubassement surmonté d'un bandeau calcaire de deux rangs de gros appareil, chacune surmontée d'un petit fronton triangulaire dans lequel est insérée une pierre calcaire comprenant chaque fois un chiffre de la date de construction dans les premières, les signes IHS et AO et dans le dernier MRA. Un cordon mouluré continu double l'arc de chaque baie aux montants harpés. Mêmes ouvertures au transept et au choeur, celui-ci appareillé en gros moellons calcaires bien équarris dont huit d'entre eux forment deux fois la date de 1653.
Façade de même appareillage percée dans l'axe d'un portail cintré surmonté d'un fronton triangulaire et d'une haute niche abritant un calvaire flanquée de deux baies à arcs brisé, refaits au XIXe s. (?).
Couverture d'ardoises sommée d'un clocheton polygonal à la croisée du transept. A l'intérieur, fortes colonnes cylindriques, nef centrale et choeur couverts d'une voûte en berceau, nefs latérales voûtées d'ogives établies en 1630, date figurant à la clé d'une des voûtes au-dessus du jubé (fig. 381, X, pl. V).
peinture, 1655, tabernacle et antependium: XIXe s., autel lat. N.: retable à peinture, 1660, antependium: XIXe s.
Banc de communion, chaire de vérité: 1re moit. du XVIIIe s.
Confessionnaux: mil du XVIIIe s.
Bénitier: marbre, XVIIIe s.
Fonts baptismaux: cuve ornée de quatre têtes humaines, datés 1574.
Peintures: dispute du St-Sacrement (retable lat. S.), attribué à Bettholet Fémalle, toile, vers 1665. Portraits: chanoine en buste, par F. von Kessel, 1737: bustes attribués à F. von Kessel, mil. du XVIIIe s.; Vierge de l'Immaculée Conception, fin XVIIe s.-début XVIIIe s.; Assomption (retable lat. N.), 2e moit. du XVIIIe s.; deux médaillons incrustés dans le lambris du transept, 3e qu. du XVIIIe s.; plusieurs portraits de curés, par P. Brouwers, 1er qu. du XXe s.
Sculptures: St-Jean Baptiste, St-Roch, par M. de Tombay, bois peint, fin XVIIIe-début XIXe s.; Anges adorateurs par Jongen, 1884; Vierge à l'Enfant par J.F. B. van Uytvanck, fin XIXe s.; Vierges à l'Enfant, XVIIe s. et XVIIIe s.; Ste-Barbe, bois polychr., 2e moit. du XVIIIe s.; christ en croix, chêne part. polychr., 1853; Ste-Thérèse de Lisieux, chêne, début XXe s.
Orgues et buffet, 1672.
CHAPELIER, L., L'église de Herve (Herve) s.d.;
R.P.M.S.B. - Herve, p. 33-40.
M.M.

Prospection

Prospection effectuée en 1984

Publication papier 

Tome : IPM - 12/2 (1984)

Page(s) :

Les imagettes de ce tome sont accessibles via ce lien : Imagettes

Code de la fiche

63035-INV-0010-01

Vous êtes sur le point de proposer une observation sur la fiche 63035-INV-0010-01.
Voici la liste des observations possibles :

Si vous souhaitez faire un autre type d'observation, merci de prendre contact directement avec les agents responsablesde l'Inventaire du patrimoine culturel immobilier dont les informations de contact sont accessibles ici