Inventaire du patrimoine culturel immobilier

Recherche 
Liste des biens de votre commune
Quelques chiffres
Loading
Carte Google
Libellé(s) 

Aucun libellé renseigné

Localisation

Adresse principale : PLOMBIERES (Montzen)

Classement

Tout ou partie de ce bien est classé ou fait partie d'un site classé et fait partie du(des) dossier(s) suivant(s) :

Notice

N°36. Château de Broich. Connu aussi sous le nom de château de Broeck, vaste édifice de plan complexe et asymétrique, jadis entouré entièrement de douves reliées à un étang de trois hectares au N-0., asséché en grande partie. Aspect actuel dû à d'importantes transformations du XVIIe s. Ancienne possession de la prévôté de Notre-Dame à Aix-la-Chapelle, le château et la cour foncière de Broeck reste aux mains de la famille van der Heyden, dit Belderbusch, du XVIe à la fin du XVIIe s. En 1699, le bien est vendu à Jean-Josse de Harcking, époux de Sophie Emonts. Son fils, Winand-Henri de Harcking, lui succède dans la seigneurie qui passe ensuite à sa soeur, Catherine-Ernestine, épouse de Jean-François de Hertwick, puis à leur fille. Le fils de celle-ci, Charles-Henri de Broich (1765- 1834) recueille la propriété qui passe ensuite à ses descendants, puis est vendue en 1913. L'édifice, en moellons de grès et de calcaire, est élevé sur soubassement taluté percé d'ouvertures de tir, sauf au S.-0. Toutes ses faces sont éclairées par de grandes baies chaînées à linteau droit, remaniées pour la plupart.
Précédée d'un pont de pierre remplaçant le pont-levis, entrée principale au S., par un bâtiment d'une large travée en retrait, surmonté d'un fronton triangulaire en briques percé d'un oeil-de-boeuf. Haute porte chainée à linteau droit et baie de même type à l'étage.
Ailes O. et E. en fort ressaut vers le S. Aile E. formée d'un bâtiment de plan rectangilaire offrant également au S. trois travées éclairées seulement au r.d.ch. Baie centrale aux montants partiellement formés par des jambages de cheminée récupérés et représentant deux personnages. Face O. largement transformée. Maçonnerie de moellons plus minces jusqu'au 1er étage et absence de soubassement saillant donnant à penser qu'il s'agit d'une construction antérieure aux autres. En ressaut sur l'aile E., pignon dr. éclairé par quatre fenêtres de hauteur décroissante et un jour étroit. Bâtière d'ardoises à croupettes et coyaux percée d'une lucarne à croupe au S.
A g. de l'entrée, face S. de l'aile O. large d'une seule travée. Côté O., trois larges travées, celle du centre en saillie. Haute bâtière d'ardoises en écaille à croupes et coyaux avec épis, couvrant toute l'aile.
Sous une même toiture à longue croupe au N., seconde partie de l'aile E. symétrique à l'aile O. avec sa travée centrale en ressaut. Ouverte vers un beau jardin en terrasse aménagé à l'emplacement des douves comblées de ce côté, façade N. offrant ses trois travées centrales en saillie, couronnées comme au S. d'un fronton triangulaire en briques percé d'un oeil-de-boeuf. De part et d'autre, une travée correspondant aux pignons N. des ailes E. et O. Nombreux trous de boulin sur toutes les faces (fig. 1024).
POSWICK, o.c., p. 205-210. M.M.

Prospection

Prospection effectuée en 1985

Publication papier 

Tome : IPM - 12/3 (1985)

Page(s) :

Les imagettes de ce tome sont accessibles via ce lien : Imagettes

Code de la fiche

63088-INV-0054-01

Vous êtes sur le point de proposer une observation sur la fiche 63088-INV-0054-01.
Voici la liste des observations possibles :

Si vous souhaitez faire un autre type d'observation, merci de prendre contact directement avec les agents responsablesde l'Inventaire du patrimoine culturel immobilier dont les informations de contact sont accessibles ici