Inventaire du patrimoine culturel immobilier

Recherche 
Liste des biens de votre commune
Quelques chiffres
Loading
Carte Google
Libellé(s) 

Aucun libellé renseigné

Localisation

Adresse principale : THIMISTER-CLERMONT (Thimister)

Notice

Égl. paroiss. St-Antoine Ermite.
Barrant d'E. en O. la place du village, édifice à trois nefs, faux transept et chevet à trois pans, prolongé par un bâtiment de sacristie dans l'axe. Moellons, briques et calcaire. Construction de 1618 à 1622 pour le vaisseau sous le curé Bernard de Harzé, 1688 pour le faux transept et la sacristie.
Tour N-O. en moellons, formant l'angle de l'ensemble à la naissance du bas-côté N.: quatre niveaux, chaîne d'angle sommaire, ouïes sur le haut. 1er qu. du XVIIe s. Haute flèche octogonale d'ardoises.
Façade d'entrée en moellons, percée d'une haute fenêtre cintrée et chanfreinée calcaire aux montants grossièrement chaînés, dominant l'entrée plus large, cintrée également et moulurée sur congés.
Jusqu'à la rencontre du faux transept, au N. comme au S., quatre travées en moellons à grandes fenêtres cintrées sur montants chaînés, la 1re travée du côté S. curieusement en appareil calcaire et porteuse d'une pierre à l'IHS datant le début de la construction du vaisseau par les deux chronogrammes suivants sculptés en épargne : « DoMVs Ista ora / tIonIs VoCatVr / anno 1618 » et « hoC noMen lesV / Digne honora et / VIVes ».
Faux transept en briques et calcaire, chaîné d'angle, remplaçant les anciennes sacristies dont les fenêtres étaient situées à un niveau plus bas. Hautes fenêtres cintrées sous rouleaux de briques, à montants harpés. En face S., en outre, niche chargée de guirlandes sculptées, placée en 1688 et renfermant une Vierge à l'Enfant de la même date.
Chevet de moellons, chaîné d'angle dont ne restent visibles que les pans latéraux, percés tardivement - en 1688 également? - de hautes fenêtres cintrées et harpées sur tout le pourtour.
Ample toiture d'ardoises dans laquelle se greffent les couvertures à coyaux du faux transept. Pointée à la naissance du chevet, croix de ferronnerie avec représentation de st Antoine abbé, vers 1688.
Huit croix funéraires encastrées du ler qu. du XVIIe s.
Sacristie de deux niveaux et demi, en briques et calcaire sur plan carré, bien datée, comme le faux transept par une dalle calcaire gravée de l'inscription « PAR LA /SOLLICITATION/DE Vble MRE. W./ COLSON CURÉ / DE CEANS / CETTE / EGLISE AT.ESTE / RÉPARÉE ET / AUGMENTÉE / L'AN 1688 ». Sur les trois faces de la bâtisse, fenêtres simples à meneau, de hauteur décroissante, l'une obturée au 1er niveau à l'E. Ancres à volutes. En face S. une entrée à linteau droit du XIXe s. et la dalle funéraire armoriée de l'abbé Toussaint de Collombs, 1690. Au S. comme au N., encore, un grand oculus sous décharge (!) de briques. Coiffe d'ardoises en pavillon, avec aigrettes et coyaux. Intérieurement, stucs de plafond vers 1688 (fig. 1509, 1510).

Quatre confessionnaux, lambris et deux stalles du XVIIIe s., chêne;
Statue ste Barbe, 2e moit. du XVIIIe s. et groupe de la ste Famille, déb. du XVIIIe.

R.P.M.S.B., Herve, p. 40-45.

Prospection

Prospection effectuée en 1985

Publication papier 

Tome : IPM - 12/4 (1985)

Page(s) :

Les imagettes de ce tome sont accessibles via ce lien : Imagettes

Code de la fiche

63089-INV-0193-01

Vous êtes sur le point de proposer une observation sur la fiche 63089-INV-0193-01.
Voici la liste des observations possibles :

Si vous souhaitez faire un autre type d'observation, merci de prendre contact directement avec les agents responsablesde l'Inventaire du patrimoine culturel immobilier dont les informations de contact sont accessibles ici