Inventaire du patrimoine culturel immobilier

Recherche 
Liste des biens de votre commune
Quelques chiffres
Loading
Carte Google
Libellé(s) 

Aucun libellé renseigné

Illustration(s)
Localisation

Adresse principale : Rue de Leuze 6, SOMME-LEUZE (Somme-Leuze)

Notice

No 6. Ferme de Leuze. Ancienne propriété des Templiers, qui comprenait en 1313 maison, ferme, moulin banal, brasserie, terres et bois, passée en 1314 à l'ordre de Malte qui la conserva jusqu'à la fin de l'ancien régime. Isolé à l'O. du village, sur le versant S. de la vallée de l'Eau de Somme qui alimentait jadis un moulin en contrebas, ensemble semi-clôturé de bâtiments de la 1re moit. du XVIIIe s. disposés autour d'une ample cour carrée et partiellement pavée. Témoin exceptionnel par sa rareté et sa bonne conservation d'une importante ferme en pan de bois (fig. 753). Sans doute torchis à l'origine, remplacé par la brique probablement au XIXe s. Aile O. démolie.
Au N., logis d'un niveau et demi sur cave, structuré en 9 travées plus ou moins larges et 5 registres. Porte à traverse droite, doublée d'un encadrement postérieur, et de part et d'autre, fenêtres jumelées à battée. Demi-étage éclairé par trois petites baies rectangulaires. A g., zone équivalant à la large travée visible à l'arrière, par ailleurs structurée et ouverte comme l'avant, outre une petite baie éclairant la cage d'escalier dans l'axe. Au pignon dr., petite fenêtre primitive privée de son meneau. Modillons de bois profilés en talon sous la bâtière d'éternit à coyau et croupette. Dans le prolongement à g., étable et dépendance du XIXe s. et de l'autre côté, chartil tardif sous bâtière de tuiles, réaménagé pour l'habitation.
A l'E., un peu en contre-haut, grange en large remarquablement intacte, structurée en 10 travées et 5 registres. Portails décentrés, celui vers la cour déchargé par deux croix de St-André. Vantaux anciens. Pignons avec faux entraits, percés d'oculi. Bâtière d'ardoises. Restes d'une construction en calcaire accolée à dr.
Au S., longue aile de 23 travées sur 5 registres également, abritant trois étables sous fenil, sans doute les bergeries qualifiées de neuves en 1735. Portes et gerbières en place, certaines remaniées. Pignon g. à faux entrait, ouvert par deux oculi et pignon dr. reconstruit en grès. Intérieur modifié. Bâtière d'éternit et d'ardoises, à croupette à dr.
A l'O., base en grès d'un bâtiment disparu, liée à l'arrière à un haut mur de soutènement. A.T. [3030]

P. LOTHE, Les Maisons du Temple au pays de Namur, dans Etudes d'histoire et d'archéologie namuroises dédiées à Ferdinand Courtoy, Namur, 1952, p. 391-394

Prospection

Prospection effectuée en 1996

Publication papier 

Tome : IPM - 22/3 (1996)

Page(s) :

Code de la fiche

91120-INV-0108-01

Vous êtes sur le point de proposer une observation sur la fiche 91120-INV-0108-01.
Voici la liste des observations possibles :

Si vous souhaitez faire un autre type d'observation, merci de prendre contact directement avec les agents responsablesde l'Inventaire du patrimoine culturel immobilier dont les informations de contact sont accessibles ici