Inventaire du patrimoine culturel immobilier

Recherche 
Liste des biens de votre commune
Quelques chiffres
Loading
Carte Google
Libellé(s) 

Aucun libellé renseigné

Localisation

Adresse principale : Rue de la Chapelle 24 et 30, VERVIERS (Verviers)

Notice

N°s 24 et 30. Ancienne fabrique Dethier, puis Grand'Ry et Poswick de 1813 à 1855. Propriété, depuis cette date, de la famille Bettonville qui la céda à la ville de Verviers en 1976. Futur Musée national de la Laine.
Remplaçant des constructions industrielles antérieures appartenant à cette famille, ensemble de bâtiments édifié pour P.H. Dethier à partir de 1802 par l'architecte M. Beyne, de Liège, suite à l'introduction du machinisme dans l'industrie textile verviétoise qui provoqua une vaste campagne de construction et d'aménagement de manufactures à partir de 1800. Bel exemple, traditionnel à Verviers au XVIIIe s., de fabrique, le n° 30, adjacente à l'habitation du patron, ici située à rue, au n° 24 et occupant un des côtés du plan en U ouvert jadis sur un jardin d'agrément et accessible par un portail à rue.
Logis construit en 1802-1803, en briques et calcaire. Imposante façade à rue, de trois niveaux et neuf travées encadrées de refends, comme les trois travées centrales en ressaut, sous fronton triangulaire. Porte et baies à linteau droit couronné d'un listel et à appui légèrement saillant sur dés. Ajourant l'avant-corps en saillie, baies sous larmier aux deux 1ers niveaux, appuis saillants en bandeau continu profilé au 1er étage. Bâtière d'éternit, mansardée et piquée de six lucarnes à fronton triangulaire dans le brisis, deux dans la toiture. A l'arrière, façade ouverte de baies semblables à g., masquée à dr. par trois travées ajoutées en 1863, en même temps que les écuries au monogramme B.D. (Bettonville), dominées par une girouette datée, qui se développent à l'arrière des maisons r. de la Chapelle, nos 26, 28. Pour ces ajouts, percements aux encadrements inspirés par ceux de 1802. Perpendiculairement et en retour d'angle à l'arrière du logis, vastes locaux de manufacture édifiés de 1804 à 1806, en briques et calcaire, sur trois niveaux, aujourd'hui amputés d'une aile de quatre niveaux ajoutée dans le prolongement en 1836 ? Pourtant réalisées en deux étapes, façades dans la cour d'allure homogène, de neuf travées pour l'aile perpendiculaire au logis, de douze et cinq travées pour l'aile en équerre, parallèle à la rue de la Chapelle. Au r.d.ch., rythmant régulièrement l'ensemble, portes cintrées à encadrement calcaire taillé en refends et à imposte vitrée coupée de petits-bois rayonnants. Occupant deux niveaux au centre des douze travées, large et monumental portail cintré sous linteau droit à larmier, encadré de refends. Aux étages des neuf et douze premières travées, baies semblables à celles de l'habitation, à linteau droit sous listel et appui légèrement saillant sur dés. A g. de la longue aile, cinq travées de fenêtres à linteau droit à clé, peut-être témoins de celles de la partie démolie, comptant une quinzaine de travées supplémentaires percées aussi de baies à linteau droit à clé. Toiture mansardée à coyaux, percée de lucarnes à fronton triangulaire et couverte d'éternit, sur l'ensemble, à l'exception des travées aujourd'hui démolies, dominées par un niveau de baies entourées de briques, ajouté avant 1853 et ménageant à g. un pignon occupé par une baie en demi-lune coupée de petits-bois rayonnants, visible sur la lithographie publiée dans La Belgique Industrielle en 1853. Façades arrière des deux ailes ajourées, par endroits, de baies à linteau droit à clé. De ce côté, pan coupé au raccord des deux ailes.
Gagné plus tard par des bâtiments industriels, vaste jardin se développant jadis à g., dû aussi à l'architecte M. Beyne qui y aménagea des rochers artificiels, jets d'eau, cascades et grottes, ainsi qu'un petit temple grec parmi une luxuriante végétation (pl. III, fig. 78 à 81).

P. LEBRUN, L'industrie de la laine à Verviers pendant le XVIIIe et le début du XIXe siècle, Liège, 1948, p. 279-282 et pl. III;
P. BERTHOLET, Verviers et sa région en gravures, [Liège, 1981,] p. 98-100. M.C.

Prospection

Prospection effectuée en 1984

Publication papier 

Tome : IPM - 11 (1984)

Page(s) :

Les imagettes de ce tome sont accessibles via ce lien : Imagettes

Code de la fiche

63079-INV-0499-01

Vous êtes sur le point de proposer une observation sur la fiche 63079-INV-0499-01.
Voici la liste des observations possibles :

Si vous souhaitez faire un autre type d'observation, merci de prendre contact directement avec les agents responsablesde l'Inventaire du patrimoine culturel immobilier dont les informations de contact sont accessibles ici