Inventaire du patrimoine culturel immobilier

Recherche 
Liste des biens de votre commune
Quelques chiffres
Loading
Carte Google
Libellé(s) 

 château (Château Antoine)

Illustration(s)
Localisation

Adresse principale : Rue A. de Borre 11, SERAING (Jemeppe)

Inscription 

Bien inscrit comme : Monument

Classement

Tout ou partie de ce bien est classé ou fait partie d'un site classé et fait partie du(des) dossier(s) suivant(s) :

Notice

Le château Antoine est implanté au centre d'une place aujourd'hui engazonnée et plantée de quelques arbres, dans un quartier composé d'alignements de maisons mitoyennes modestes de la fin du 19e siècle et du début du 20e siècle. Le complexe de bâtiments comprend un donjon du 13e siècle et un château-ferme disposés en U autour d'une cour ouverte, remontant aux 17e et 18e siècles. L'ensemble est aujourd'hui inoccupé et ses baies sont toutes murées.
Autrefois entouré de douves alimentées par le ruisseau d'Hollogne, l'ensemble est dominé par une haute tour médiévale dite «Tour Antoine» érigée par le chevalier Antoine de Jemeppe à l'extrême fin du 13e siècle. La construction de la tour remonte aux environs de 1295-1298 comme le rapporte un chroniqueur de l'époque, Jacques de Hemricourt. Sa masse verticale de quatre niveaux en moellons de grès houiller et calcaire de Meuse, presque entièrement aveugle, est de 10,10 mètres sur 8,5 mètres pour 17,2 mètres de hauteur. Le volume, limité par des chaînes d'angle en calcaire, est principalement percé de baies du 19e siècle ainsi que de quelques petites baies plus anciennes aujourd'hui murées. Le donjon est flanqué de deux tourelles semi-cylindriques au S-O et au N-E. Celles-ci conservent les traces de plusieurs archères, petites baies à linteau autrefois en bâtière, des fentes d'éclairage et quelques rangées de trous de boulins aujourd'hui obturés. La tour S-O, d'origine, ne comprend pas d'accès extérieur. La porte d'entrée primitive du donjon s'ouvrait jadis au premier étage de la face N-E mais elle fut camouflée par la construction de la seconde tourelle hémisphérique au 16e siècle. Pavillons d'ardoise.
Jouxtant l'ancien donjon, le château-ferme de plan en U a été érigé vers 1730 par la famille Reepen au départ d'un petit manoir remontant vraisemblablement au 17e siècle. Cette partie sera remaniée dans ses percements aux siècles suivants. L'ensemble en moellons de grès, briques et calcaire était autrefois accessible par une tour-porche de trois niveaux; le dernier niveau en encorbellement, posé sur des corbeaux, est en briques et harpé aux angles. Au rez-de-chaussée, un portail cintré en creux sur piédroits à refends, aujourd'hui muré, est encore pourvu de sa feuillure pour le rabat de l'ancien pont-levis. De part et d'autre de la tour, aile de deux niveaux percée de baies rectangulaires à appui saillant et de baies à linteau échancré à clé passante. Vers la cour, la façade postérieure, à l'allure d'un château de plaisance, correspond à la partie ajoutée par la famille Reepen au 18e siècle. Elle présente une façade en briques et calcaire de dix travées sur deux niveaux percée de baies à linteau échancré à clé passante de la seconde moitié du 18e siècle. Bâtière à brisis d'ardoise interrompue par des lucarnes en bâtière. En équerre d'angle, de part et d'autre de l'aile centrale, deux ailes de quatre travées sur deux niveaux percées de baies à linteau bombé à clé moulurée (aile gauche) et de baies à traverse ou rectangulaires (aile droite). Bâtière d'ardoise, à brisis pour l'aile gauche.

BD

Bibliographie

PMB-W, vol. 82, 1980, p. 568 à 572.
UBREGTS W., 1973.Un habitat noble à la fin du XIIIe s. : la Tour Antoine à Jemeppes-sur-Meuse, Bulletin de la Commission royale des Monuments et des Sites, 3, p. 137-155.
GENICOT L.-Fr. (dir), 1975. Le grand livre des châteaux de Belgique. Châteaux forts et châteaux-fermes, Bruxelles, Marc Vokaer, p. 158.
D'URSEL C., GENICOT L.-FR., SPEDE R. & WEBER P., 2003. Donjons médiévaux de Wallonie. Province de Liège, Namur, SPW, DGATLP, Division du Patrimoine (Inventaires thématiques, 3), p. 190-195.

Cartographie 

Partie constituante principale

château

Identité

Fonction(s)

  • Fonction(s) primitive(s) : château

Nom(s)

  • Nom(s) primitif(s) : Château Antoine

Datation 

Siècle(s)

13e, 16e, 17e, 18e, 19e, 20e, 3e tiers du 13e

Année(s)

1295-1298 (s)

Style(s)

Classique, Gothique

Intervenant(s)

  • de Jemeppe Antoine (Commanditaire)
  • Reepen (Commanditaire)

Prospection

Auteur(s) de la prospection (2009) : Bénédicte DEWEZ, Flavio DI CAMPLI

Code de la fiche

62096-INV-0011-02

Autre(s) version(s) de la fiche 

Version(s) antérieures :

Vous êtes sur le point de proposer une observation sur la fiche 62096-INV-0011-02.
Voici la liste des observations possibles :

Si vous souhaitez faire un autre type d'observation, merci de prendre contact directement avec les agents responsablesde l'Inventaire du patrimoine culturel immobilier dont les informations de contact sont accessibles ici