Inventaire du patrimoine culturel immobilier

Recherche 
Liste des biens de votre commune
Quelques chiffres
Loading
Carte Google
Libellé(s) 

Aucun libellé renseigné

Localisation

Adresse principale : Rue Sous-le-Château 33, DISON (Andrimont)

Notice

N° 33. Château d'Andrimont. Dominant le plateau et entouré de nombreux vergers, le château d'Andrimont, jadis forteresse entourée de douves, fut construit, selon la légende, en 940 par Baldric, deuxième marquis de Franchimont. En 1320, la forteresse fut occupée par Godefroid, seigneur d'Andrimont, auquel succédèrent: Gilles de Sorozée ou de Ferhuse en 1378, Thyri de Welkenhuse en 1417,la famille de Bombaye en 1480, la famille de Ghoor en 1529, le baron de Millendonck en 1634, la famille de Bombaye en 1665, de Moraiken en 1684, Gilles Defays, bourgmestre de Verviers, en 1687 puis sa famille. A cette époque, les bâtiments, jugés inhabitables, furent détruits à l'exception d'une tour. Un nouveau château, situé au S., à l'emplacement de l'ancien, fut reconstruit de 1692 à 1694. En 1726, le bien passa au baron Von Gheyr de Schweppenburg, gendre de Corneil Defays, bourgmestre d'Aix-la-Chapelle. Entre-temps, un bâtiment fut élevé au S. en 1720 et la maison de l'intendant à l'E., en 1722. Seuls, ces deux bâtiments subsistent. Le corps de logis principal fut détruit vers 1820 par la famille de Malempré qui l'occupait alors. De hauts murs entourent encore l'ensemble.
Bâtiment d'entrée. 1720. Précédée d'une courte allée pavée bordée d'arbres, construction sous bâtière de tuiles à croupes. Façade extérieure en calcaire s'ouvrant au centre par une haute porte cochère cintrée appareillée en tas de charge et cantonnée de deux pilastres appareillés en bossage. Au-dessus, fronton triangulaire orné des armoiries de Ferdinand-Joseph von Geyr-Schweppenburg et de son épouse Aida-Agnès de Fays. De part et d'autre de cette imposante entrée protégée par deux chasse-roues, deux portes piétonnes à linteau droit récemment percées. Vers la cour, façade en briques rythmée par cinq grands arcs calcaires cintrés à claveaux saillants et passants un-sur-deux. Arc central légèrement plus large, accédant aux remises et écuries.
Habitation de l'intendant. 1722. Longue construction sous bâtière d'ardoises à coyaux et croupettes percée de huit lucarnes et piquée de deux épis. Corniche de bois sur blochets. Ouverte vers la cour agrémentée d'une pelouse, élégante façade en briques, éclairée par douze travées de baies calcaires à linteau en tas de charge et piédroits harpés. Haut soubassement de grand appareil calcaire et harpes aux angles. Linteaux des baies du r.d.ch. et appuis des baies de l'étage prolongés en bandeaux continus. Partie g. jadis occupée par des étables accessibles par deux portes cintrées. Jadis, entrée principale par une porte analogue surmontée d'une imposte en oeil-de-boeuf oval à grand axe horizontal. Modifications des percements des quatre travées droites, plus hauts à l'étage. Entrée actuelle du quartier-maître par une porte à linteau droit remplaçant sans doute une porte cintrée. Linteau de remploi orné de deux écus muets. Pignon dr. en briques et épis en calcaire. Quatre baies rectangulaires récentes. Traces des percements d'origine et de leurs arcs de décharge. Au niveau des combles, deux élégants oeils-de-boeuf ovales, à grand axe vertical, surmontés chacun d'une couronne comtale. Imposante souche de cheminée harpée de calcaire. Pignon g. en calcaire remanié. Façade arrière entièrement en calcaire. Au centre, deux niveaux de cinq baies à meneau encore protégées par des barreaux au r.d.ch., mais dépourvues de leurs contrevents. Entrée de cave bouchée. A g., doubles latrines en ressaut. A dr., fenêtres rectangulaires. Sept lucarnes à croupe sur versant de la bâtière.
Au S., deux petites constructions en moellons calcaires aux percements hétérogènes. Contre l'une d'elles, accès au souterrain qui relie le château à l'église (fig. 184). NAUTET-HANS, Notices historiques sur le pays de Liège, Verviers, 1853. PUTERS, o.c. p. 26-31.
M.M.

Prospection

Prospection effectuée en 1984

Publication papier 

Tome : IPM - 12/1 (1984)

Page(s) :

Les imagettes de ce tome sont accessibles via ce lien : Imagettes

Code de la fiche

63020-INV-0016-01

Vous êtes sur le point de proposer une observation sur la fiche 63020-INV-0016-01.
Voici la liste des observations possibles :

Si vous souhaitez faire un autre type d'observation, merci de prendre contact directement avec les agents responsablesde l'Inventaire du patrimoine culturel immobilier dont les informations de contact sont accessibles ici