Inventaire du patrimoine culturel immobilier

Recherche 
Liste des biens de votre commune
Quelques chiffres
Loading
Carte Google
Libellé(s) 

 église conventuelle (Eglise Saint-Antoine)

Illustration(s)
Localisation

Adresse principale : Rue Moray 2, LIEGE (Liège)

Inscription 

Bien inscrit comme : Monument

Classement

Tout ou partie de ce bien est classé ou fait partie d'un site classé et fait partie du(des) dossier(s) suivant(s) :

Ensemble

Cette fiche appartient à un ensemble : voir l'ensemble

Notice

Ancienne église Saint-Antoine (Musée de la Vie Wallonne)
Voir Cour des Mineurs

Autrefois lieu de culte des frères mineurs, l'édifice se compose d'un vaisseau du milieu du 13e siècle (nef datée de 1247-1255 par dendrochronologie ), précédée d'une façade monumentale ajoutée en 1645 et de bas-côtés reconstruits en 1670. La façade est entièrement reconstruite vers 1865. En 1944, la chute d'une bombe volante provoque d'importants dégâts notamment au choeur. Une restauration complète est menée de 1946 à 1958 par Camille Bourgault. D'autres travaux de restauration seront menés de 1962 à 1968. L'église est désaffectée en 1978.
Vers la rue Moray, imposante façade de style baroque à ailerons, entièrement réalisée en pierre calcaire. Au rez-de-chaussée, un portail monumental cintré, orné du baptême dû à de Tombay, est flanqué de deux entrées latérales surmontées d'un fronton triangulaire. Les étages sont creusés de plusieurs niches cintrées, celle du centre abritant une statue de la Vierge. La verticalité de cette façade est accentuée par les pilastres ioniques et corinthiens qui scandent les deux 1ers niveaux. Au centre de la façade, une dalle porte le chronogramme : "ChrIsto LIberatorI/aUgUstae CoeLorVM regInae/patrIarChae franCIsCo /et antonIo pataVIno/pII ebUrones VoVebant (1645)". Le fronton triangulaire qui couronne la façade a été ajouté lors de la reconstruction de la façade vers 1865.
Les nefs et le choeur en moellons de grès houiller sont de plan rectangulaire et éclairés par des fenêtres hautes cintrées pour la nef et des baies ogivales en calcaire pour le choeur. Les bas-côtés sont en calcaire appareillé à refends et ajourés de baies à linteau bombé. Une bâtière d'ardoises, interrompue par un clocheton, coiffe l'édifice.
Une sacristie du 13e siècle termine le collatéral nord et une tourelle en grès y a été accolée en 1950 par l'architecte Bourgault.
A l'intérieur, les trois nefs ont été voûtées en 1746. Les travées sont délimitées par des colonnes à base octogonale et chapiteau ionique sous des stucs réalisés vers 1670. Des arcades surmontées de médaillons figurant les douzes apôtres (dus à De Tombay, 1869) retombent sur les colonnes. Le choeur a été couvert d'un berceau en bois par l'architecte Bourgault en 1950.

BD

Bibliographie

RPMSB, Canton de Liège III, p. 13.
FORGEUR R., 1973. L'église Saint-Antoine à Liège, Liège (Feuillets archéologiques de la Société royale Le Vieux-Liège, no 15).

Cartographie 

Informations cadastrales

Division : Liège

  • Section C
    • Parcelle 321

Partie constituante principale

église conventuelle

Identité

Fonction(s)

  • Fonction(s) primitive(s) : église conventuelle
  • Fonction(s) actuelle(s) : salle d'exposition

Nom(s)

  • Nom(s) primitif(s) : Eglise Saint-Antoine

Datation 

Siècle(s)

13e, 17e, 1er tiers du 21e, 20e, 21e, 2e tiers du 13e, 2e tiers du 17e, 3e tiers du 17e

Année(s)

1247-1255 (a), 1645 (m), 1670 (s), 1865 (s), 1946-1958 (s)

Style(s)

Baroque, Classique, Gothique, Rococo

Intervenant(s)

  • de Tombay Alphonse (Sculpteur)
  • Bourgault Camille (Architecte restaurateur)

Prospection

Auteur(s) de la prospection (2004) : Bénédicte DEWEZ, Flavio DI CAMPLI

Publication papier 

Tome : IPA - Liège (2004)

Code de la fiche

62063-INV-0274-02

Autre(s) version(s) de la fiche 

Version(s) antérieures :

Vous êtes sur le point de proposer une observation sur la fiche 62063-INV-0274-02.
Voici la liste des observations possibles :

Si vous souhaitez faire un autre type d'observation, merci de prendre contact directement avec les agents responsablesde l'Inventaire du patrimoine culturel immobilier dont les informations de contact sont accessibles ici