Inventaire du patrimoine culturel immobilier

Recherche 
Liste des biens de votre commune
Quelques chiffres
Loading
Carte Google
Libellé(s) 

 église paroissiale (Eglise Saint-Remacle-au-Pont)

Illustration(s)
Localisation

Adresse principale : Rue d'Amercoeur 22, LIEGE (Liège)

Inscription 

Bien inscrit comme : Monument

Classement

Tout ou partie de ce bien est classé ou fait partie d'un site classé et fait partie du(des) dossier(s) suivant(s) :

Notice

Église paroissiale Saint-Remacle-au-Pont. Sanctuaire probablement fondé au 11e siècle, siège d'une paroisse depuis le 14e siècle. L'église est endommagée en 1691 par les bombardements du maréchal de Boufflers. Elle est reconstruite de 1713 à 1716 environ, perpendiculairement à l'orientation de l'ancien édifice. Plan comprenant trois nefs de quatre travées, suivies par un choeur de deux travées fermé par une abside à trois pans. Maçonneries en brique, sur soubassement en moellons de grès. Baies à piédroits harpés, au linteau bombé à claveaux passant un-sur-deux. La façade, ébranlée lors de la 2e guerre mondiale, a été reconstruite en 1948 sous la direction de l'architecte Jules Foidart. Elle comporte trois travées scandées par des pilastres toscans. La travée axiale, de deux niveaux, est couronnée par un fronton triangulaire, orné d'un bas-relief de Louis Dupont représentant la translation des reliques de saint Remacle. Sous le fronton, niche cintrée abritant une statue moderne de la Vierge, oeuvre d'Oscar Berchmans et de son élève Schoofs. Contre le choeur s'élève la petite chapelle de Saint-Julien l'Hospitalier. Toitures d'ardoises en bâtière.
Une tour quadrangulaire datant du 15e siècle est accolée au sud de l'église. Édifiée en calcaire de Meuse, et cantonnée de chaînes d'angle, elle se compose de trois niveaux séparés par des larmiers. Baies en arc brisé. Quatrième niveau en brique et calcaire, daté de 1617 sur une poutre. Flèche octogonale d'ardoises sur pavillon carré.
A l'intérieur, nefs séparées par des colonnes toscanes en calcaire, datées de 1715. Quatre colonnes portent les armoiries polychromes de notables de la paroisse : "Jean Latour, tenants, Marie Closon vefve Wathieu Simon, Jean Romain et Heluy Romain sa soeur, Wathieu Simonis et Marie Ista. sa compagne". Voûtes stuquées.Sous l'église est creusé un ossuaire.
Mobilier contemporain de l'édifice, y compris les orgues classées, dont le buffet date de 1783, encadré de sculptures en bois de l'école de Delcour.

FDC

Bibliographie

RPMSB, Canton de Liège I, p. 27
DELARGE G., 1925. La paroisse de Saint-Remacle-au-Pont : Notes, documents inédits, Liège.
DELARGE G., 1959. L'église Saint-Remacle à Liège, Liège (Feuillets archéologiques de la Société royale Le Vieux-Liège, no 9).
KELECOM J., 1979. Saint-Remacle-au-Pont, chronologie d'une paroisse de faubourg. In : Neuf cents ans de vie autour de Saint-Remacle-au-Pont, Liège, catalogue d'exposition, p. 11-28.

Cartographie 

Informations cadastrales

Division : Liège

  • Section B
    • Parcelle 84E

Partie constituante principale

église paroissiale

Identité

Fonction(s)

  • Fonction(s) primitive(s) : église paroissiale

Nom(s)

  • Nom(s) primitif(s) : Eglise Saint-Remacle-au-Pont

Datation 

Siècle(s)

15e, 17e, 18e, 1er tiers du 17e, 1er tiers du 18e, 20e, 2e tiers du 20e

Année(s)

1617 (m), 1715 (m), 1948 (s)

Style(s)

Classique, Gothique

Intervenant(s)

  • Foidart J. (Architecte)
  • Berchmans Oscar (Sculpteur)
  • Schoofs M. (Sculpteur)

Prospection

Auteur(s) de la prospection (2004) : Bénédicte DEWEZ, Flavio DI CAMPLI

Publication papier 

Tome : IPA - Liège (2004)

Code de la fiche

62063-INV-0005-02

Autre(s) version(s) de la fiche 

Version(s) antérieures :

Vous êtes sur le point de proposer une observation sur la fiche 62063-INV-0005-02.
Voici la liste des observations possibles :

Si vous souhaitez faire un autre type d'observation, merci de prendre contact directement avec les agents responsablesde l'Inventaire du patrimoine culturel immobilier dont les informations de contact sont accessibles ici