Actualités concernant le logement

Actualités (moins de 3 mois) Ourvrir tout | Fermer tout 
La campagne « Action Radon 2019 » est lancée !

Pour sensibiliser la population à la problématique du radon, l’Agence fédérale de Contrôle nucléaire (AFCN), la Cellule Régionale d'Intervention en Pollution Intérieure de Bruxelles Environnement (CRIPI) et les cinq provinces wallonnes via leurs Services d’Analyse des Milieux Intérieurs (SAMI/LPI) organisent chaque année une ACTION RADON pour le dépistage du radon.

Cette initiative a pour objectif de vous encourager à mesurer le radon dans votre habitation et à entreprendre les éventuelles actions de remédiation. Commandez votre test sans plus tarder !

La campagne se déroule du 1er Octobre jusqu’au 31 décembre, ou jusqu’à épuisement du stock.

Le coût du détecteur est de 20€ (15€ en Brabant wallon) pendant la période de l'action.

En participant à cette action, vous autorisez l’AFCN à utiliser les données et résultats des mesures pour affiner de manière anonyme les statistiques et la cartographie du radon en Belgique.

En savoir plus sur actionradon.be

Commander directement votre test radon

Archives (entre 3 mois et 1 an) Ourvrir tout | Fermer tout 
Les Echos du logement - N°125

Politique du logement : enjeux et questionnements d'hier et de demain

La perspective des élections régionales a ouvert la voie à une réflexion rétrospective en matière de politique du logement. Ce numéro retrace les dernières avancées réalisées tout en pointant les moments-charnières qui ont fait basculer le paradigme de l’habitat vers les nouvelles problématiques individuelles et collectives du logement. Il ouvre aussi la voie à de nouveaux chemins de pensée par une mise en exergue des perspectives et des évolutions à privilégier, tant au niveau du secteur associatif ou des initiatives privées que des politiques publiques.

Consultez ce numéro 125 des Echos du logement

Les nouvelles primes Habitation

Les nouvelles primes Habitation sont entrées en vigueur ce 1er juin 2019.

Ce sont des aides financières qui peuvent être obtenues auprès de la Wallonie pour entreprendre des bouquets de travaux, c'est-à-dire des investissements, poursuivant un objectif d’économie d’énergie et de rénovation d’un logement, tels que hiérarchisés par un auditeur logement.

En savoir plus...

Le nombre d'habitations munies de détecteurs de fumée stagne

Le Belge moyen ne se préoccupe pas beaucoup de la sécurité incendie dans son habitation. À peine une personne sur quatre s'en inquiète. En outre, seuls trois Belges sur cinq sont prêts à investir dans la sécurité incendie.

A partir de 2020, l'installation de détecteurs de fumée sera obligatoire dans toutes les habitations en Flandre comme en Wallonie, et dans toutes les locations à Bruxelles. Pourtant, à l’heure actuelle, seuls sept Belges sur dix ont installé un détecteur de fumée.  Bien que ce pourcentage reste plus ou moins stable, le nombre de détecteurs de fumée à Bruxelles est en baisse.

En savoir plus sur le site besafe.be

Nos chiffres 2018

Le Service public de Wallonie – territoire logement patrimoine énergie met en exergue ses chiffres les plus emblématiques de l’année écoulée. Ses services offrent une expertise de qualité dans le suivi des dossiers, tant en aménagement du territoire, en urbanisme, en logement, en patrimoine qu’en énergie.

Découvrez nos chiffres 2018 !

Salon Bois & Habitat 2019

Une question, un renseignement, un conseil ? Nos agents du logement, de l'énergie et du territoire vous accueilleront au hall 1, stand 1113 les vendredi 22/03 (10h/21h), samedi 23/03 (10h/19h), dimanche 24/03 (10h/19h) et lundi 25/03 (10h/19h).

En savoir plus...

Migration de l'application et des services cartographiques de la DGO4

Le serveur webgisdgo4 va être éteint ce mercredi 27 février 2019.
Les thématiques sont dorénavant disponibles à travers une nouvelle application qui présente les mêmes fonctionnalités.

N'oubliez pas de mettre à jour vos liens et favoris.

Concrètement, l’application http://webgisdgo4.spw.wallonie.be/viewer est remplacée par http://geoapps.wallonie.be/webgisdgo4 .

En outre, les mapservices ont également migré vers un autre serveur :

http://webgisdgo4.spw.wallonie.be/ArcGIS/rest/services/DGO4 est remplacé par http://geoservices.wallonie.be/arcgis/rest/services/AMENAGEMENT_TERRITOIRE

Assurance perte de revenus

L'assurance contre la perte des revenus (APR) est une assurance souscrite, pour vous et à ses frais, par la Wallonie auprès d'un organisme assureur. Elle permet le remboursement d'une partie de votre prêt hypothécaire si vous perdez votre emploi (perte totale et involontaire) ou si vous vous trouvez en incapacité totale de travail ou en disponibilité...

L’assurance contre la perte de revenus couvre :

  • le paiement de votre prêt à concurrence de 9.000 euros maximum par an ;
  • pour une durée maximale de 3 ans ;
  • pour une perte de revenus intervenue au cours des 8 premières années du prêt.

L’intervention est évidemment limitée en fonction de la perte de revenus subie.

En savoir plus...

Salon BATIBOUW 2019

Notre stand P08 est situé dans le Patio.

Les permanences seront assurées par des représentants :


du logement
de l’énergie
de l’urbanisme
de la SWCS
du FLW
Nocturnes (jusqu’à 22 h) les vendredis et jeudi 28 février.

En savoir plus...

Une aide de 1.000 euros pour les étudiants kotteurs

Attention, il s’agit d’un avant-projet d'arrêté du Gouvernement wallon approuvé en première lecture, cela signifie qu’avant son adoption définitive cette aide doit encore passer plusieurs étapes du parcours législatif.

Texte susceptible de modifications !

L’Administration ne pourra apporter des réponses aux questions particulières qu’après l'adoption du texte final. 

Communiqué du 31 janvier 2019

Mettre sur pied une aide à la location d’un kot pour les étudiants éloignés de leur lieu d’études, voilà l’objet de l’arrêté du Gouvernement approuvé en première lecture.

Chaque jour, plusieurs milliers d’étudiants de l’enseignement supérieur prennent la route pour se rendre à leurs cours. Pour certains, la distance et l’impossibilité financière de louer un kot constituent un véritable frein à la poursuite de leur cursus scolaire. C’est pourquoi, le Gouvernement wallon vient d’approuver en première lecture un arrêté visant à apporter une aide financière sous la forme d’une prime au logement.

Cette prime, d’un montant de 1.000 euros (le coût d’un kot est estimé à 4.200 euros en moyenne par an), sera accordée aux étudiants domiciliés sur le territoire wallon et dont le domicile est éloigné d’au moins une heure de route de son implantation scolaire.

Au total, cette aide concerne quelque 10.000 étudiants répartis dans 114 implantations en Région wallonne. Une liste de toutes les communes concernées par l’aide a été dressée par implantation scolaire. Les étudiants pourront donc facilement définir s’ils peuvent ou non solliciter la prime en fonction de la commune où ils résident et de leur lieu d’études, sans avoir à entreprendre de lourdes démarches administratives.

Prêts à tempérament 0% : Ecopack et Renopack fusionneront en 2019

Le Gouvernement wallon a annoncé son intention de fusionner les mécanismes Ecopack et Renopack existants. Pour rappel, ces mécanismes de prêt à 0% sont destinés à la réalisation d'un ou plusieurs travaux de rénovation (Renopack) et d'économie d'énergie (Ecopack).

Parallèlement à cette fusion, le plafond et la durée du prêt seront augmentés. Deux nouveaux prêts à taux zéro verront également le jour prochainement : l'un destiné au financement des travaux d'adaptation d'un logement au handicap, l'autre destiné au financement des frais d'achat d'un premier logement.

Mécanisme Renopack et Ecopack actuel

Actuellement, les ménages désireux d'effectuer des travaux de rénovation ou économiseurs d'énergie, mais ne disposant pas des fonds nécessaires, peuvent bénéficier d'un taux à 0% pour réaliser ces travaux. Le montant maximum empruntable est de 30 000€. La condition, pour pouvoir bénéficier de ce taux zéro au financement de ces travaux, est de bénéficier d'un revenu annuel brut par ménage inférieur à 93 000€.

En 2019, des améliorations

A partir du printemps 2019, il ne restera plus qu'un seul mécanisme : Renopack absorbe Ecopack. Le critère de revenu restera inchangé. Par contre, le nouveau dispositif apporte plusieurs améliorations:
•augmentation du plafond de prêt qui passe de 30 000€ à 60 000€;
•augmentation de la durée maximale du prêt qui passe de 15 à 30 ans.
•préfinancement des primes : afin d'offrir un accès aux primes au plus grand nombre de citoyens, dans le futur, les ménages ne devront plus avancer le montant des primes auxuquels les travaux projetés sont éligibles. Par exemple, si j'effectue des travaux pour un montant de 15 000€ dont 5 000€ donnent droit à une prime, le prêt ne portera que sur 10 000€, les 5 000€ seront avancés par l'organisme prêteur qui récupèrera lui-même la somme auprès de l'autorité régionale.

Deux nouveautés prévues en 2019

•Un prêt à taux zéro destiné au financement de l'adaptation d'un logement au handicap
•Un prêt à taux zéro destiné au financement des frais d'achats d'un premier logement, frais qui constituent souvent un frein pour les Wallons désireux de devenir propriétaires.

Les Echos du logement - N°124

Agir pour le climat !

Le 8 octobre 2018, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec) publiait un rapport sur le réchauffement mondial de 1,5°et ses conséquences sur le devenir de la planète et de ses
habitants. Plus personne, ou presque, ne doute qu’un changement radical de cap est nécessaire pour réduire les émissions des gaz à effet de serre. Le logement a un rôle important à jouer. «En Wallonie,
les émissions directes (hors électricité) liées au secteur résidentiel représentaient environ 15% des émissions totales de gaz à effet de serre régionales en 2016. Ces émissions résultent de la performance
énergétique médiocre de nombreux logements, dont beaucoup sont anciens et n’ont pas encore été rénovés de façon suffisante : y remédier est un défi mais le potentiel d’amélioration est grand». On sait
qu’en Wallonie, comme ailleurs, les politiques du logement s’inscrivent dans des objectifs de réduction de la consommation énergétique en lien avec le climat depuis une quinzaine d’années. Ce numéro 124 se penche sur la façon dont le secteur de l’habitat évolue compte tenu de l’urgence climatique qui s’accentue

Consultez ce numéro 124 des Echos du logement