L'habitation légère en Wallonie

Qu'est-ce qu'une habitation légère ? Une habitation légère répond aux caractéristiques suivantes : • il doit s'agir d'une habitation (c’est-à-dire destinée principalement à cette fonction, donc ne pas être à destination touristique ou principale- ment professionnelle) ; • qui n'est pas un logement (le logement est « le bâtiment ou la partie de bâtiment structurellement destiné(e) à l’habitation d’un ou de plu- sieurs ménages, et qui renvoie dès lors à la notion d’immeuble ») • et groupant au moins 3 critères parmi les 9 suivants : 1 2 Émergence d'un nouveau mode d'habiter Depuis quelques années, des habitats « atypiques » – de la yourte à la tiny house, en passant par le container, la caravane (résidentielle ou non) ou encore le tipi – apparaissent un peu partout en Wallonie. L’engouement pour ce type d’habitations, de formes très diverses et constituées de matériaux variés, résulte la plupart du temps de la recherche d’une certaine liberté, d’un retour à l’essentiel ou d’un mode de vie plus sain et plus respectueux de la nature en termes par exemple de mobilité, d’alimentation, de santé ou encore de consommation énergétique. Il peut aussi être lié à des contraintes financières qui orientent des citoyens vers cet habitat d’un nouveau genre, moins onéreux que le logement tradition- nel, tant à l’acquisition ou à la construction qu’à la location. Quelle que soit la motivation des uns et des autres, il est vite apparu nécessaire de fixer un cadre réglemen- taire autour de ces nouveaux modes d’habiter, à l’exclusion des hébergements touristiques qui relèvent du Code wallon du Tourisme. Ainsi, outre les dispositions applicables en matière d’aménagement du territoire et d’urba- nisme, une définition de « l’habitation légère » a été intégrée dans le Code wallon du Logement, devenu à cette occasion Code wallon de l’Habitation durable, et des critères minimaux de salubrité et d’habitabilité ont été adoptés, notamment pour que ce type d’habitat garantisse une qualité de vie minimale tant aux propriétaires occupants qu’aux locataires. Étant désormais située dans un cadre normatif précis, l’habitation légère pourrait devenir une alternative intéressante, socio-culturellement différente et philosophiquement orientée vers la nature, au logement traditionnel. La présente brochure tend à donner un aperçu de ces différentes notions, auxquelles s’ajoutent des questions plus pratico-pratiques relatives par exemple au financement d’un projet, à son implantation, à l’obtention éventuelle d’aides, à la domiciliation, au bail... Habitation légère si au moins 3 critères sont réunis démontable déplaçable d'un volume réduit d'un faible poids ayant une emprise au sol limitée auto-construite sans étage(s) sans fondations qui n'est pas raccordée aux impétrants L'habitation légère en Wallonie

RkJQdWJsaXNoZXIy MTc4MDMy