Inventaire du patrimoine immobilier culturel

Recherche 
Uniquement les fiches pastillées ?
Liste des biens de votre commune
Quelques chiffres
Loading
Cartographie
Libellé(s) 

 Aucun libellé renseigné

Localisation

Adresse principale : OLNE (Olne)
Hameau : Mont-Saint-Hadelin
Lieu-dit : Le Fief

Inscription 

Bien inscrit comme : Monument

Notice

N°4. Important complexe de bâtiments agricoles composé de deux fermes en long perpendiculaires, reliées par une petite étable sous fenil.
En partie O. de l'ensemble, aile de la fin du XVIIe et du début du XVIIIe s., rénovée en façades à la fin du XVIIIe s. En façade principale S. partiellement masquée par un appentis, deux niveaux et trois travées de logis à dr. Porte à linteau droit remonté, piédroits jadis à harpe médiane, baies rect. placées à la fin du XVIIIe s. Trois jours carrés obturés, comme une partie des autres, sous la bâtière d'éternit. A l'intérieur désaffecté, aménagement ancien encore conservé dans la poutraison sculptée et le meuble d'escalier en face de la porte. A g., étables sous fenil percées d'une porte à linteau droit sur montants à harpe médiane, à dr. de la baie à harpes supérieures. Gerbière à deux harpes. A l'arrière, deux niveaux et quatre travées de baies rect. pour le logis, sous quatre jours carrés ajourés d'oculus dans le remplissage de briques, pour la ventilation du séchoir à chardons occupant les combles. A dr., porte d'étable à montant g. de porte jumelle, jambage dr. à harpe médiane à côté d'une travée de baies bouchées, à harpe médiane au r.d.ch., gerbière rect. à l'étage. Début et fin du XVIIIe s. Fentes rect. pour l'aération de ces dépendances au mur-pignon O. A l'opposé, vers la cour intérieure, trace du noyau du XVIIe s. dans le moellonnage. Au centre du r.d.ch., porte de cette époque à montants à deux harpes sous linteau droit et petite niche entourée de briques, aveugle. Une baie rect. à harpe supérieure et un jour carré entouré de bois, sous la base du pignon occupé par une large porte monte-charge en bois, accès du séchoir à chardons. Chaînage harpé à l'angle droit, de la fin du XVIIIe s., comme l'ajout qui entoure les anc. rampants. Orientée N-S., aile perpend. à la précédente, développée à partir d'un logis avec étables, fenil et grange de 1738, remanié à plusieurs reprises au XVIIIe s. et prolongé, au S., d'une 2e grange avec étables et fenil en 1801. Fournil contre le pignon N. Façade principale vers l'O., dans la cour intérieure, refaite au logis en briques et calcaire sur soubassement de deux assises de moyen appareil à la fin du XVIIIe s. Encadrés de chaînages harpés, deux niveaux et deux travées d'ouvertures rect. Au-dessus de la porte, récupérée ailleurs dans les bâtiments, niche cintrée sous accolade moulurée, entre deux chandeliers, inscrite "1789 / D. BOSSON". En façade arrière, deux niveaux et deux travées de baies à linteau bombé à clé, placées v. 1770. Au pignon N., percements d'origine, rect. à harpes supérieures. Petits jours carrés au faîte. Etables sous fenil au centre de l'aile initiale, ouvertes à l'O. d'une porte remaniée et d'une baie carrée sous deux rangs de fentes d'aération. A l'E., porte à linteau droit sur montants à deux harpes, bouchée, à côté d'un jour carré. Gerbière à deux harpes au-dessus. Au-delà de l'étable, grange ouverte jadis à l'E. par un portail en arc surbaissé à claveaux passants un-sur-deux, sur montants harpés, daté à la clé ,< 1738 Ajout de 1801 au S., comprenant étables et fenil à l'O., grange à l'E., accessible par un portail cintré à claveaux passants un-sur-deux, bordé de moellonnets, et montants sur dé, daté 1801 à la clé. Deux fenêtres rect. à l'étage. Chaînage harpé à l'angle g. Au mur-pignon S., deux niveaux et deux travées de baies carrées, sous plusieurs rangs de fentes d'aération. A l'O., anc. porte d'étable à deux harpes entre deux baies carrées au r.d.ch., sous deux gerbières à deux harpes. Ouvertures d'étage bouchées aux trois façades. Au XXe s., percement de portes et baies jumelées entourées de briques à toutes les dépendances. Sur toute l'aile, longue bâtière de tuiles, redressée en Mansard au-dessus de la façade O. du logis à la fin du XVIIIe s., relevée à l'E. en 1801. Au fournil, porte à linteau droit sur montants à harpe médiane, fenêtre à meneau à deux harpes. Chaînage harpé à l'angle N-0. Baie à meneau au faîte du pignon. De ce côté, à la base du pan de toiture arrière fortement incliné, deux ouvertures jointives à linteau droit, pour la porcherie sous le four. Bâtière de tuiles.
Reliant les deux bâtiments de ferme, dépendance percée d'une porte à harpes médianes et d'une baie à harpes supérieures au N., d'ouvertures récentes au S. Bâtière de tuiles au-dessus de fentes d'aération (fig. 838, 839). M.C. [1328]

Cartographie 

Informations cadastrales

Division : Olne

  • Section D
    • Parcelle 43K
    • Parcelle 43N

Prospection

Prospection effectuée en 1985

Publication papier 

Tome : IPM - 12/3 (1985)

Page(s) :

Les imagettes de ce tome sont accessibles via ce lien : Imagettes

Code de la fiche

63057-INV-0015-01

Vous êtes sur le point de proposer une observation sur la fiche 63057-INV-0015-01.
Voici la liste des observations possibles :

Si vous souhaitez faire un autre type d'observation, merci de prendre contact directement avec les agents responsables de l'Inventaire du patrimoine immobilier culturel dont les informations de contact sont accessibles ici