Inventaire du patrimoine culturel immobilier

Recherche 
Liste des biens de votre commune
Quelques chiffres
Loading
Carte Google
Libellé(s) 

 hospice (Hospice de Cornillon)

Illustration(s)
Localisation

Adresse principale : Rue de Robermont 2, LIEGE (Liège)

Inscription 

Bien inscrit comme : Monument

Classement

Tout ou partie de ce bien est classé ou fait partie d'un site classé et fait partie du(des) dossier(s) suivant(s) :

Notice

A l'angle du Thier de la Chartreuse, Carmel Sainte-Julienne, ancien hospice de Cornillon. Vers le milieu du 12e siècle fut fondée une léproserie constituée de quatre communautés : deux de frères et de soeurs “haitis” ou sains et deux de frères et de soeurs “méseaux” ou lépreux, réunies en un chapitre et administrée par un prieur. Des bourgeois appelés maîtres s'occupent de la gestion. Supprimée à la Révolution, la communauté subsista en tant qu'hospice dépendant de la Commission administrative des hospices civils. Après la vente des bâtiments, une communauté de carmélites venant du Potay fut établie en 1860 par Monseigneur de Montpellier.
Les bâtiments disposés en quadrilatère comportent une chapelle flanquée d'un cloître.
La chapelle, située au fond de la cour, se compose d'un vaisseau de trois nefs de quatre travées, construites vers 1720 en brique et calcaire. Façade accessible par un portail cintré, surmonté d'une niche portant une inscription illisible.
Nefs éclairées par des baies à encadrement harpé. Bâtières.
A l'intérieur, les nefs sont séparées par des arcades retombant sur des colonnes toscanes. Voûtes sur croisées d'ogives, dont les doubleaux s'ornent de motifs variés.
Derrière le vaisseau, choeur et tour d'époque romane (12e siècle?) en moellons de grès houiller. Le choeur se compose d'une travée aveugle de plan carré, flanquée de deux annexes, avec trace d'ouverture en arc brisé; d'une 2e travée plus étroite percée de baies en arc brisé; d'une abside semi-circulaire comportant des frises d'arceaux et des lésènes, éclairée par trois baies cintrées. Accolée au choeur, tour de plan carré, dont le dernier niveau est éclairé par des baies géminées retombant sur des colonnettes de pierre calcaire.
A l'intérieur, le choeur entièrement enduit et peint est voûté sur croisées d'ogives, tandis que l'abside en cul-de-four s'orne de nervures, retombant sur des culots figurés.
Jouxtant le choeur au nord, ancienne salle du chapitre, dont le plafond comporte des caissons peints; ils portent les armoiries de bourgeois, maîtres de l'hospice et responsables de sa gestion.
Le cloître, renouvelé au 19e siècle, ne comporte plus d'éléments anciens que dans l'aile nord, parallèle à l'église : rez-de-chaussée percé de baies à piédroits chaînés jadis à croisée, du 17e siècle. Bâtières.

FDC

Bibliographie

DE BEYS L., 1971. La chapelle romane du monastère des Carmélites de Cornillon à Liège, B.S.R.V.L., VIII, nos 173-174, p. 25-45.
HANKART R., 1966. L'hospice de Cornillon à Liège, La Vie wallonne, t. 40.
HANKART R., 1966. Le patrimoine artistique de l'église de Cornillon, B.S.R.V.L., t. VII, no 155, p. 93-98.

Cartographie 

Informations cadastrales

Division : Liège

  • Section A
    • Parcelle 1185H

Partie constituante principale

hospice

Identité

Fonction(s)

  • Fonction(s) primitive(s) : hospice
  • Fonction(s) actuelle(s) : carmel

Nom(s)

  • Nom(s) primitif(s) : Hospice de Cornillon
  • Nom(s) actuel(s) : Carmel Sainte-Julienne

Datation 

Siècle(s)

12e, 17e, 18e, 19e

Style(s)

Classique, Roman

Prospection

Auteur(s) de la prospection (2004) : Bénédicte DEWEZ, Flavio DI CAMPLI

Publication papier 

Tome : IPA - Liège (2004)

Code de la fiche

62063-INV-1001-02

Autre(s) version(s) de la fiche 

Version(s) antérieures :

Vous êtes sur le point de proposer une observation sur la fiche 62063-INV-1001-02.
Voici la liste des observations possibles :

Si vous souhaitez faire un autre type d'observation, merci de prendre contact directement avec les agents responsablesde l'Inventaire du patrimoine culturel immobilier dont les informations de contact sont accessibles ici