Inventaire du patrimoine culturel immobilier

Recherche 
Liste des biens de votre commune
Quelques chiffres
Loading
Carte Google
Libellé(s) 

Aucun libellé renseigné

Localisation

Adresse principale : Rue de Bierset 6, GRACE-HOLLOGNE (Hollogne-Aux-Pierres)
Hameau : Hollogne-aux-Pierres

Notice

N° 6. Château des XVIe, XVIIe et XVIIIe s., remanie ultérieurement, en briques, calcaire et tuffeau, offrant au N. la façade principale donnant jadis sur parc (1).
Ample façade s'ordonnant en deux registres et demi de huit travées interrompues par une importante tour carrée jadis de six niveaux et trois travées; le tout sur soubassement en moellons de grès assisés et prolongé par la face postérieure des étables N.E. de la ferme. Tour centrale divisée par quelques bandeaux plats en calcaire, continus sur les côtés E. et O., entre chaînages d'angle alternés en harpe, en tuffeau. Belle porte de la 2e moit. du XVIIIe s. à cintre surbaissé, à clé, traverse moulurée prolongeant les impostes, avec panneaux à retours incurvés sous corniche profilée où pose un jour carré servant de baie d'imposte. Beau fer forgé de baie d'imposte. Façade ajourée au 1er étage de fenêtres à encadrement en calcaire, à linteau droit sur piédroits monolithes et aux étages supérieurs en tuffeau, à linteau sur piédroits à deux harpes avec chambranle mouluré et terminé en congé. Au quatrième niveau, trace de seuils d'anciennes baies. Côtés S., E. et O. agrémentés de motifs géométriques en tuffeau, et d'ancres de formes diverses. Cordon mouluré sous corbeaux, en tuffeau peint (?), taillés en pointe de diamant, à l'extrémité. Corniche profilée sous flèche hexagonale d'ardoises, sur égout retroussé de plan carré et coiffée d'un bel épi. Lucarnes à penne sommées d'épis de faîtage. Même type d'ouvertures sur les faces E. et O.
Ailes latérales à la tour, de la 2e moit. du XVIIIe s., ponctuées de deux tourelles d'angle circulaires et éclairées de baies à croisée. Petites ouvertures carrées sous bandeau plat en calcaire, sis sous bâtière d'ardoises et interrompue de lucarnes rampantes.
Tourelle N.E. légèrement talutée, striée de cordons moulurés en tuffeau et ouverte d'oculi, archères à encadrement en tuffeau et percements récents. Corbeaux en tuffeau peint, cannelés, sous flèche hexagonale à coyaux et d'ardoises. Bel épi de faîtage.
Tourelle N.O. d'un diamètre plus important, de configuration semblable cependant, éclairée au 1er niveau de baies à traverse du XVIIe s., chaînées avec battée au jour inférieur, partiellement murées. Troisième niveau ajouré de baies à encadrement en tuffeau, aux chambranles moulurés.
Pignon O., à épis et rehaussé au S., masqué en grande partie par les étables E. de la ferme, portant la trace de cordons en tuffeau et baies à linteau droit déchargé, sur piédroits remaniés, à encadrement en calcaire; murées.
Pignon E. modifié, sur haut soubassement en moellons assisés éclairé au r.d.ch. de baies à traverse du XVIIe s., chaînées et murées et à l'étage, de baies plus anciennes à traverse (?) à encadrement en tuffeau, aux chambranles moulurés et seuils prolongés en cordon mouluré continu (?) de part et d'autre d'une croisée du XVIIIe s., à encadrement de calcaire. Arcs de décharge. Petites fenêtres carrées, chaînées, à encadrement en tuffeau peint sous frise faite de modillons et motifs géométriques sous corniche. Sous les rampants du toit, oculi dont un récent et pierres d'ancien motif géométrique (?).
A l'angle S. du pignon E., ancienne chapelle castrale hémisphérique, sur soubassement en moellons assisés et aux niveaux soulignés par cordons moulurés en tuffeau. Trace d'un cordon mouluré terminé en spirale, en tuffeau, prolongement probable d'un seuil d'une ancienne baie. Chaînage d'angle conservé à la partie supérieure. Baies jadis à traverse, aux chambranles moulurés. Corbeaux cannelés et corniche. Bâtière d'éternit se terminant en trois pans sur l'arrondi du chevet (2).
Façade S. donnant sur cour intérieure de la ferme fortement remaniée et cantonnée également à l'E. d'une tourelle d'angle circulaire. Elévation sur soubassement en moellons de grès et calcaire de deux niveaux et demi jadis de huit travées (?). Précédée d'un perron à double volée d'escaliers convergents, porte à linteau bombé à clé sur piédroits harpés, aux chambranles moulurés et terminés en congé. Cordons continus peu saillants, en tuffeau, prolongeant les seuils des baies du XVIe s. dont une en partie visible à l'étage; murée. Baies jadis à croisée du XVIIe s., à encadrement en calcaire et à traverse; transformées. Nombreux arcs de décharge. Sous les combles, petites fenêtres carrées en tuffeau et calcaire. Quelques modillons en tuffeau peint sous corniche. Bâtière d'éternit. A l'extrême droite, trace d'oculus et canonnière en tuffeau; murés. Sous corniche, pierre d'angle en tuffeau, extrémité de la frise du pignon O.
Tourelle de même esprit que celle du N.E. de la façade principale, ouverte aux niveaux supérieurs de baies à encadrement en tuffeau, l'une jadis à traverse, aux chambranles moulurés et linteau déchargé; l'autre carrée.
Sous l'angle N.E., ancien cellier voûté d'arêtes sur doubleaux avec retombées sur colonnes romanes en calcaire à base hexagonale (fig. XIX et 274).

Mobilier

Armoire murale à deux vantaux, XVIIIe s.;
Cheminées, fin XVIe s. (?), XVIIe et XVIIIe s..

Prospection

Prospection effectuée en 1980

Publication papier 

Tome : IPM - 8/1 (1980)

Page(s) :

Les imagettes de ce tome sont accessibles via ce lien : Imagettes

Code de la fiche

62118-INV-0024-01

Vous êtes sur le point de proposer une observation sur la fiche 62118-INV-0024-01.
Voici la liste des observations possibles :

Si vous souhaitez faire un autre type d'observation, merci de prendre contact directement avec les agents responsablesde l'Inventaire du patrimoine culturel immobilier dont les informations de contact sont accessibles ici